Saturday, December 16, 2017

2017-2018 : Bilan du Premier Bloc Featured

Matchs Written by  lundi, 25 septembre 2017 19:16 font size decrease font size increase font size
Rate this item
(0 votes)

FIN DU PREMIER BLOC,  OU EN SOMMES-NOUS ?

 

 

Trois victoires, trois défaites, huitième avec quatorze points, dont deux bonus, bilan plutôt favorable et mérité pour nos couleurs en ce début de championnat.

 

Trente-six joueurs ont partagé le temps de jeu, vingt et un avant et quinze trois-quarts.

11 essais marqués (huit transformations), 1 drop et 15 pénalités.

13 essais encaissés (dont 5 à Bayonne), 2 drops et 17 pénalités.

Démarrage par une défaite à domicile face à l’ogre Grenoblois descendant de T14. Défaite essentiellement due à la supériorité des alpins et notre propension suicidaire à ne sortir des 22 qu’à la main.

L’équipe se rattrape brillamment à Angoulême dans un match où l’on commença à 14 avec un jaune stupide. Au bout de 90 minutes de D2, la saison puait le fond du puits mais l’orgueil des locaux à ne pas tenter certaines pénalités et notre excellente défense nous permettaient d’y croire à raison.

3ème match face à un autre concurrent direct, Narbonne. Bonus offensif glané avec un match sérieux face à une équipe aux abois.

Décompression puis trou d’air à Bayonne où le score est plus que flatteur pour les prétendus Basques. La rouste avec un score de Pastis pris forme en fin de 1ère mi-temps alors que nous menions. 1 jaune inexistant puis deux relances suicides, on file 14 points aux Bayonnais ! Le match est plié et l’addition se corsa avec la différence de banc.

Le 5ème match à Massy restera notre plus grand regret de ce bloc avec une décision contestable sur mêlée face aux perches en toute fin de partie nous privant d’une victoire possible. La maigre consolation du bonus défensif ne rattrapera pas non plus notre amertume face au manque de réussite au but.

Puis vint le 6ème acte, le plus stressant des 6 face au riche promu, au budget 2,3 fois supérieur au nôtre, Nevers. Effectif pléthorique, avion privé pour mieux encaisser les kilomètres de fatigue, la lourde cavalerie nivernaise pouvait nous donner des craintes quant à l'issu de la partie. Mais entre notre « expérience » à ce niveau et notre orgie de mouvement face à leur surpoids associé à leurs maladresses, il n’en fut rien, le suspens fut tué rapidement avec un 19/3 à la pause puis 24/3 à la 42ème. Défense, attaque, jeu au pied, beaucoup de mouvement, tout fonctionnait ! Encore du très positif face à un autre concurrent direct.

 

Ce début de championnat nous a permis de constater le retour en forme de Delonca, les confirmations de Klemenczak et de Taofifenua et l'excellent début de saison de Pic. Cachet peut être un demi-d'ouverture correct en attendant d’y voir l’uruguayen à l’œuvre.

Parmi les recrues, seul Meron est vraiment sorti du lot, les autres étant blessés ou ayant trop peu joué. Mais quelle recrue ! Peu de fautes, coureur, joueur et avec de l’intelligence de jeu. Bonne pioche ! On attendra la confirmation pour Ropiha malgré un bon match contre Nevers.

La déception vient essentiellement du côté des ailiers, et des fidjiens en particulier. A côté de leur pompe et cumulant les fautes et les jaunes !

 

Les 14 points et cette 8ème place sont un bilan positif.

On a notamment pris l’ascendant comptable sur 3 concurrents directs au maintien, Angoulême, Narbonne et Nevers.

A suivre un 2nd bloc qui sera particulièrement compliqué : 3 déplacements à Perpignan, Biarritz et Vannes. 3 réceptions face à Colomiers, Aurillac et Montauban.

 

 

Allez Dax !

Read 1811 times
Login to post comments

Photos

biarritz-dax-171020-059.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter