BILAN SPORTIF 2008-2009

Autour de l\'USDax Written by  vendredi, 03 juillet 2009 10:26 font size decrease font size increase font size
Rate this item
(0 votes)
Tout semblait écrit à l'avance. Avec le treizième budget, l'USDAX a fini treizième.

13. Maudit nombre (et oui, ce n'est pas un chiffre, un peu de culture mathématique !). Il a collé à la peau du club toute la saison. Treizième attaque (375 points soit 14.4 en moyenne), treizième défense (634 points soit 24.4 points en moyenne). Seul les voisins ont fait pire, quatorzième dans tous les domaines. Il n'y a qu'au record de la plus grosse branlée que les Montois ne nous ont pas battus. Il faut dire que 75 à 3, faut y mettre du sien pour faire pire. Enfin, on n'a pas tous le même sens de l'honneur.

On ne va pas rabacher ce que l'on a dit toute la saison. Début poussif puis premère partie de championnat encourageante avec de belles victoires, notamment contre les basques ou Bourgoin. Certains stigmates de la chute à venir étaient pourtant déjà là. Incapacité à tenir plus de soixante minutes, peu de roulement malgré un effectif épargné en début de championnat et surtout incapacité, sauf miracle, à se faire deux passes derrière. Les joueurs ont peut être été frileux mais les consignes des coachs ne devaient pas pousser au jeu expansif. On comprend d'ailleurs les soucis physiques de vergallo, à force de taper des coups de lattes au-dessus de sa mêlée, ça doit perturber les articulations.

La deuxième partie de saison ne fut qu'un long chemin de croix avec des moments cultes comme à Bourgoin, mais aussi une belle rémission à Montauban. on ne va pas s'apesantir plus que cela, tout a été dit.

Qu' a-t-il manqué pour le maintien ?

Des sous, c'est un fait, un peu chance (contre Clermont surtout), un peu d'envie (contre Castres, à Bourgoin), beaucoup de physique (l'équipe était lessivée au bout de 60 minutes, au mieux), beaucoup d'audace (la qualité du jeu pratiqué par l'USDAX a été le plus pauvre, et de loin, du Top14). Mais le principal problème est peut-être ailleurs.

Etre rugbyman à Dax (ou ailleurs en professionnel) donne certains droits, un éclairage médiatique, une nouvelle aura et le salaire qui va avec. C'est sans doute une bonne chose. Mais cela engendre des devoirs.

Le premier est d'être exemplaire dans son travail, comme un ouvrier à l'usine. Or le travail du sportif ne s'arrête pas à 16h30 le samedi. L'hygiène de vie par exemple, la discipline, l'esprit de groupe en font partie. on peut partir du postulat qu'un adulte responsable est apte à gérer sa carrière et à se montrer digne de son employeur. On peut penser que si certains joueurs par leur attitude mettent en danger l'osmose d'un groupe, il y aura quelqu'un au club pour les faire filer droit et leur rappeler leurs devoirs. On peut le penser. On peut aussi penser que l'USDAX est moins professionnelle que d'autres dans ce domaine et qu'ajouté aux contraintes financières, cet handicap était de trop.

Read 7510 times Last modified on samedi, 06 juin 2015 16:36
Login to post comments

Photos

2019-03-29 dax nantes 33  13  1.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter