Friday, September 22, 2017

Editorial

Editorial 16

Torito

vendredi, 01 septembre 2017 19:03 Written by

L'USD, cette broyeuse qui s'ignore

jeudi, 17 août 2017 08:48 Written by

Une nouvelle saison démarre en Pro D2. Comme ces dernières années et encore plus maintenant, on a l’impression d’être dans une bulle hermétique. Les autres clubs avancent, dans leur communication, leurs infrastructures, leurs partenariats et donc leur budget mais chez nous, rien ne change…

Le budget stagne voire diminue et le manque d'empathie pour le supporter est si fort qu'il fait ignorer aux dirigeants dacquois leur attitude démotivante envers les plus fidèles de l' U.S.D.

 

Ces dirigeants dont la destinée du Club dépend, s'obstinent à maintenir une communication toujours aussi désuète et semblent ne toujours pas avoir compris que le manque d’ouverture et l’entre-soi tue le club à petit feu. Il y a un an, il y eut une tempête en interne qui entraina l’exclusion d’un Président de la génération « intermédiaire » pour la mise en place d’un triumvirat. Qu’a-t-on vu depuis un an ? Rien ! Un Président bénévole amateur qui fait ce qu’il peut mais concernant les décisions collégiales sensées apporter au club un espoir de meilleur, rien ! Un zéro pointé ! Plus une seule idée, plus un seul projet, plus un seul investissement structurant. Ca roupille, ça pue la retraite… Et retraite rime avec défaite !

 

Quant aux associations de supporters, malgré quelques promesses l’an dernier, elles attendent toujours de voir la queue du poisson frétiller… Il semble noyé dans l’Adour. Parfois on ne peut pas sous prétexte de, parfois on ne veut pas… va savoir…

 

Combien ont jeté l’éponge face à tant d’immobilisme ? Beaucoup… Combien ne viennent plus au stade ?

Un de nos plus fidèles membres d’allezdax.com mais aussi co-président ces dernières années est monté dans la charrette des déçus, frustrés, désabusés… Merci à toi Alex pour ton investissement et ton engagement.

On espère juste que cette frustration ne t’enlèvera pas aussi ta voix si belle en petite tribune, cette belle voix rocailleuse au bout de deux mêlées et 3 touches.

 

Votre amateurisme peu stimulant laisse l'équipe professionnelle flirter dans les bas-fonds  du classement depuis plusieurs années et les joueurs évoluer dans un stade vétuste et hors normes. Peut-être préfère-t-on attendre la disparition des sponsors majeurs, le passage en amateur pour délocaliser à Besson et se justifier d’un non-investissement ou ravalement de façade.

 

Mais vous ne réussirez pas à démotiver totalement le monde d'ovalie dacquois aux racines indélébiles, il y aura toujours des mordus de ce Club qui ne manqueront pas de vous interpeler lorsqu'ils penseront que vous avez failli dans votre mission ou que vous ne concrétisez pas vos promesses.

 

Alors réagissez puisque c'est vous qui en avez la responsabilité, montrez vous plus optimistes et ambitieux dans la recherche de capitaux et objectifs sportifs. Motivez et donnez confiance à vos partenaires. Acceptez de partager et pas que le capital mais les décisions aussi… ET à défaut de pétrole, ayez des idées !

 

Oui,  il est encore possible de faire vibrer le peuple Rouge et Blanc de l' Union Sportive Dacquoise mais à condition d'en avoir le désir et d'en exprimer la volonté.

 

Allez Dax  !!!


Exemplarité

jeudi, 27 août 2015 19:21 Written by

Pour faire écho à un article paru dans le journal Sud-Ouest la semaine passée, et d’’après mon ami Robert, le petit, pour ceux qui l’ont connu et continuent de s’en servir de référence par respect pour notre langue,  l’exemplarité peut revêtir plusieurs sens selon le que l’on considère le mot exemplaire sous un angle positif ou non.

On passera de suite sur l’exemplarité se référant à des faits qui devraient nous ouvrir les yeux sur ce qu’est en train de devenir réellement ce sport qui nous passionne depuis l’intrusion sauvage de quelques trublions friqués qui ont débarqué  en terrain conquis depuis une dizaine d’année en proclamant lors de leur apparition que les choses devaient changer, que les petits devaient se garer, que l’Histoire et la tradition devaient faire place au marketing, à l’affairisme et à l’appât du gain. L’intersaison qui vient de s’achever (enfin pas tout à fait pour tous si vous voyez ce que je veux dire…) a été d’une implacable  exemplarité sur les dérives que ce professionnalisme rapace, ultralibéral et égocentrique a entrainées : Affairisme, tripatouillage de comptes, intrusion de potentats cupides, immixtion de politiques, guéguerres entre les instances, conflits d’intérêts, affrontements par internet interposé entre supporters allant jusqu’aux insultes et même au cybercaillassage de site, supporters dont le discours de certains ne laisse aucun doute sur leur culture plus proche du footix aviné ou du bobo inculte qui n’a d’autre intérêt que de bader les stars qui passent devant sa loge. Ce qui s’est passé est à ce point exemplaire que, quel que soit le point de vue que l’on adopte, le rugby français a perdu gros en matière d’image cet été, même si les médias, Canal et Eurosport en tête, font tout pour en faire un produit d’appel premium pour leur offre.

Quoiqu’on en dise (surtout les médisants d’ailleurs) d’exemplarité, l’USD en a fait preuve dans la tourmente dont elle a été une victime collatérale : D’abord en restant sur son quant-à-elle, prévoyant une saison de Fed1 en gardant un œil malgré tout sur un éventuel sauvetage. Elle ne s’est pas jetée dans un passage en force, un « on fait comme si », qui se serait révélé bien plus délétère pour son avenir que la prudence dont elle a fait preuve avant de finir par montrer les dents en disant qu’à un moment donné, il fallait arrêter de la prendre pour une poire. D’ailleurs, si le club est parvenu à hameçonner des joueurs comme Ignacio Mieres, Martin Chiappesoni, Aisea Koliavu entre autre,  qui ont évolué à des niveaux plus élevés que la D2 comme l’Aviva Pro12, qui sont dans l’antichambre des Pumas ou bien qui jouent au niveau australien juste au dessous des Provinces de Super15, c’est qu’il a du trouver les arguments justes pour que ces joueurs patientent au risque de se retrouver sans rien fin août. Et il faut sincèrement remercier les joueurs qui sont venus.

L’exemplarité, l’USD  devra en faire une preuve sans faille.  « Intrigants », « mafieux », « magouilleurs », « mange-merdes », et j’en passe et des meilleures, c’est un petit résumé de ce qui s’est écrit un peut partout sur le net, venant d’un peu partout  dans la France ovale. L’image de l’USD, déjà passablement jaunie et écornée par les dernières années de décadence sportive, n’a cessé de prendre des coups de griffes et de rasoir par beaucoup. Rares ont été les messages de soutien, non pas pour aider l’USD dans cette mélasse dégoûtante, mais simplement pour essayer d’expliquer aux excités que le club de la sous-préfecture  n’était pas LA cause du bordel ambiant. Et à cet égard, il faut en remercier sincèrement et humblement leurs auteurs. D’exemplarité, il faudra que le club en fasse preuve vis-à-vis de ses supporters qui ont trop souvent eu l’impression ces dernières années d’être mis de côté, comme si le club ne leur appartenait pas du tout. Il devra faire preuve d’exemplarité dans le combat qu’il va devoir mener pour reconquérir le public qui a déserté le Stade Maurice Boyau, alors que se profile à l’horizon l’émergence d’une nouvelle arène, moderne, qui devrait lui donner plus de légitimité encore à aspirer à évoluer au niveau professionnel : D’ailleurs, les bons ouvriers ont de bons outils, dit-on, et il semble à ce sujet qu’avec les installations de Colette Besson, la nouvelle salle de musculation et d’autres satellites, l’USD commence enfin à se doter des outils dont elle aura besoin pour survivre à ce niveau.

L’exemplarité, le staff et les joueurs devront en faire preuve également. Entre les joueurs rescapés du désastre de l’année passée et qui sont restés, ceux qui ont accepté de grimper dans ce qui était une galère ballottée aux quatre vents, et ceux qui sont venus renforcer l’équipage  pour lui donner plus l’air d’un ensemble susceptible de tenir le cap en ProD2, ils devront affronter une hostilité rampante de la part d’illuminés obtus qui se sont trompés de ballon, et une adversité qui, déjà, leur promet la dernière place avant même que l’équipe n’ait foulé son premier brin d’herbe. Le groupe va devoir faire bloc, trouver une cohésion rapide, va devoir recevoir l’aide de tous, dirigeants, sponsors, ville, supporters pour exister et faire rendre gorge à tous ceux qui nous ont TOUS insulté, qui nous ont ont TOUS méprisé, et qui nous épieront en espérant qu’on se prendra les pieds dans le tapis, et qu’on se cassera la gueule dans la case d’en dessous. Le boulot qui attend le groupe s’annonce colossal. On va avoir du retard à l’allumage, c’est certain, mais la saison sera suffisamment longue pour que les « Barbarians Dacquois » de septembre deviennent une vraie phalange de ProD2 et montrent à tous que l’USD mérite sa place à cet échelon. L’équipe n’a rien à perdre, au contraire, sa survie en ProD2, et si possible, comme cerises sur le gâteau, une petite victoire dans le Bouclier des Pins contre les voisins, et un petit titre officieux dans le championnat des Charnegous de Côte-Basque-Landes, ça ne pourrait que rajouter une petite note de plaisir dans une saison où on devrait quand même pas mal en baver.

L’exemplarité enfin, les supporters ne devront pas en manquer. Dans leur soutien d’abord : Les premiers signes donnés par JC Goussebaire sont positifs. Vu d’ici, il semble que l’USD ne soit plus enfermée dans une bulle comme elle l’a été : Proposition d’une véritable stratégie concernant l’avenir des joueurs, l’inclusion des jeunes, l’appel aujourd’hui inévitable à d’autres cultures avec une recrutement qui s’annonce intéressant et moins aléatoire que par le passé, entraineurs venus d’ailleurs, sans lien préalable avec l’USD, avec un œil neuf sur le petit monde dacquois, remerciements aux supporters qui se sont battus cet été, aux p’tits vieux accros qui vont assister aux entrainements, messages se faisant l’écho de ce qui peut se lire à droite à gauche, la « nouvelle » USD voulue ou tout du moins annoncée par le Président serait-elle en train de vraiment émerger ? Alors donnons-lui en acte. Et prenons notre part en le soutenant. Mais d’exemplarité, les supporters devront aussi en faire preuve à l’égard des visiteurs : I made a dream…  J’ai rêvé d’un stade Maurice Boyau bien rempli, avec un public qui accueille l’adversaire avec l’hommage qui lui est dû,  qui respecte dans un silence de cathédrale le buteur adverse et sui sait apprécier l’exploit d’où qu’il vienne. Soyons exemplaires pour fermer le clapet de ceux qui nous détestent et reconquérir le respect que les dernières saisons (à juste titre), et que cet été détestable (à tort) nous ont fait perdre aux yeux de beaucoup, ici, et ailleurs.

 

La saison va être ardue, soyons humbles, soyons unis, soyons affamés ! Nous n’avons RIEN à perdre Allez Dax !


Lettre ouverte à la FFR, à la LNR et au LMR

jeudi, 13 août 2015 15:33 Written by

Lettre ouverte à la FFR, à la LNR et au LMR.

 

Puisque la mode semble être aux lettres ouvertes, nous allons y aller de la nôtre.

 

Nous trouvons inacceptable le traitement qui est fait par les instances dirigeantes du rugby à l'USDAX Rugby Landes. En effet, cette dernière, prise en étau entre le Lille Métropole Rugby et la FFR, ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. Il était pourtant facile, au soir du passage de Lille devant la DNACG, de dire à l'USDAX : "quoiqu'il arrive, vous jouerez en Fédérale 1, car vous avez perdu votre droit d'être en ProD2 sur le terrain". C'est une chose que nous, supporters de l'USDAX, ainsi que très certainement le club, aurions accepté.

 

Vous auriez très bien pu choisir cette voie, et si, le cas échéant, Lille était encore débouté par le tribunal administratif, vous faisiez une ProD2 à 14, sans descente.

 

De même, au soir du refus de la CNOSF, vous auriez pu dire : "On intègre Dax, et si le tribunal administratif valide la montée de Lille, on jouera à 17 clubs".

 

Mais non, vous préférez vous cacher derrière des textes, derrières votre sacro-sainte gestion des droits TV, continuer votre guerre intestine entre la FFR et la Ligue, les uns souhaitant que les textes soient appliqués à la lettre, les autres souhaitant poursuivre leur implantation du rugby dans les grandes métropoles, méprisant au passage la richesse de ce qui a fait ce sport durant des années : les petits qui battent les gros...

 

Mais voilà... en ne prenant pas de décision, vous mettez un club, des joueurs, des salariés, des supporters et toute une ville dans l'incertitude de l'avenir. Comment voulez-vous que nous soyons prêts pour n'importe quel championnat alors que vous-même, vous nous demandez de ne pas signer de contrat en raison du "on ne sait pas pour vous". Non, vous, à la Ligue, vous préférez encore donner du temps à Lille... et après, certains vont dire qu'il faut sauver Dax ? Je pense qu'ils ont le cerveau aussi petit qu'une cacahuète trouvée par terre lors d'une troisième mi-temps.

 

Prenez vos responsabilités messieurs de la Ligue et de la Fédération... nous souhaitons uniquement savoir où nous situer la saison prochaine.

 

Je m'adresse maintenant aux dirigeants du LMR.

 

Que vous ailliez au bout des choses si vous pensez que vous êtes dans votre bon droit est absolument logique et vous avez raison de vous battre si tel est le cas. Mais, justement, puisque vous estimez l'être, et afin de raccourcir les délais en montrant à tous que la FFR avaient un mauvais regard sur vos comptes, il aurait été tout aussi simple de publier vos comptes au 30/06 afin que tous constatent le bien fondé de votre combat, et nous, supporters de l'USDAX, aurions alors pris fait et cause pour vous plutôt que d'être dans l'expectative d'un avenir plus qu'incertain. Mais depuis le début de cette affaire, vous avez préféré rester murés dans votre silence, alimentant de facto (et sûrement sans le vouloir réellement) l'idée d'une cabale entre le Sud-Ouest et le Nord, avec cette idée sous-jacente d'un "il faut sauver le soldat Dax". On aurait été vingt ans auparavant, lorsque l'US Dax disputait encore des demies-finales de Top16 contre le Stade Toulousain, j'aurais dit "hum, ce n’est pas impossible çà"... mais maintenant, qu'est-ce que nous représentons pour la FFR et encore plus pour la LNR ? Un club historique ? Foutaise... nous représentons une petite ville de 18.000 habitants, 60.0000 si l'on compte l'ensemble périurbain. Que sommes-nous, en terme de marketing, de retombées financières face à ce que représentera très certainement le Lille Métropole Rugby un jour et sa ville d'un million d'habitant ? Rien...

 

Nous vous demandons donc, dirigeants du LMR, de contribuer à faire en sorte que l'image de notre club ne pâtisse pas de votre communication malhabile.

 

Enfin, je voudrais parler aux supporters des deux camps.

 

Nous ne sommes pas du tout opposés. Je sais qu'il y en a beaucoup qui ne nous aiment pas. Mais nous ne faisons que défendre notre club. Nous ne sommes pas vos ennemis, mais avons été mêlés, bien malgré nous, à votre combat contre la FFR. En cela, je souhaite remercier Yann Defives, Directeur Sportif du Lille Métropole Rugby, pour son message d'apaisement.

 

Je le redis ici encore, la seule chose que nous souhaitons c'est savoir ce qu'on fera demain... et je suis sûr que le rugby professionnel comptera, dans un avenir proche, Lille et Dax dans ses rangs et, qu'au détour d'un match,nous nous remémorerons ces instants douloureux pour nous, supporters, autour d'un verre.

 

Merci.

 

Jérôme Vié

 

Co-Président d'Allezdax.com
Association de supporters de l'USDAX RUGBY LANDES

 


Paris / Dax

samedi, 01 décembre 2007 12:39 Written by


Paris /Dax

samedi, 01 décembre 2007 10:23 Written by

ON EST FIER



DE VOUS !


Bravo

samedi, 24 novembre 2007 19:10 Written by

DAX - AUCH

16 - 06


nimportequi.com

Tous derrière notre équipe

vendredi, 23 novembre 2007 21:35 Written by

Attention, fragile. (Par OBAN)

 

Premier grand rendez-vous ce samedi au Stade Maurice Boyau. « Grand rendez-vous? » me rétorquerez vous, « Mais Toulouse, Paris, Biarritz, Clermont, Perpignan, ce sont des rendez-vous au combien plus engageants, plus prestigieux, ce sont des défis au combien plus appétissants! ». Certes, mais la confrontation avec le FC Auch, promu lui aussi, donc décrété de facto par les spécialistes comme chair à gros-canon voué au voyage vers la classe inférieure, prend déjà des allures de match à huit points dans la bataille terrible que se livreront candidats à la descente présumés, retardataires à l’allumage et mauvaise surprise de l’année pour ne pas subir le supplice de la planche qui les précipitera vers les abysses. C’est ainsi que déjà, dans une saison à peine débutée, le « meilleur ennemi » de l’USD viendra chercher à nouveau le succès dans la cité thermale, afin de laisser déjà derrière lui un adversaire. Ce sera le rugby des champs qui tiendra l’affiche, loin des flonflons de la Capitale ou des grand-messes toulousaine, clermontoises ou catalanes.

L’objectif maintien passe par une victoire sur les concurrents directs dont la tête de liste s’appelle le FC Auch Gascogne. Or les gersois viendront à Dax le moral gonflé par l’épatante course-poursuite réussie en Challenge Européen à Albi, là où l’USD cherche encore sa première victoire de la saison, préparation comprise, même si cette victoire qui aurait pu regonfler un moral mis à mal aurait pu se dessiner contre les Anglais de Leeds.

A l’issue d’une préparation chaotique sur le plan des matchs, les rouges-et-blancs ont montré des signes encourageants pour la saison entamée à l’image de la seconde mi-temps contre le Stade Toulousain avec une conquête retrouvée, ou bien la première contre l’Aviron, où ils firent au moins jeu égal dans ce domaine avec les basques. Toutefois, l’entame contre les Haut-Garonnais où on a eu le sentiment de voir des joueurs un peu éblouis par les feux de la rampe inauguraux, et la soudaine panne de jus à la 55ème minute du match de Jean-Daugé ont montré combien le chemin sera long. L’équipe s’est montrée vaillante, homogène devant en l’absence des leaders attendus que sont les frères Liévremont, et le pack a montré que même issu de ProD2, il faudra compter avec lui. Il bénéficie des acquis du travail des deux années passées et ça se sent déjà. Par contre, le tâche des entraîneurs des lignes arrières, résolument tournés vers un jeu offensif ambitieux comme de coutume ici, si il fait la joie des observateurs, a fait le plaisir des défenses, en particulier par les carences criantes apparues dans le jeu au pied qui l’ont privé de possibilités de varier le jeu ou de permettre aux avants de souffler, ce qui a pu être la cause majeure du black-out de la seconde mi-temps bayonnaise. A ce propos, l’arrivée de Charlie Hore, attendu un peu comme le messie pour aérer le jeu des arrières dacquois sera observé attentivement. Et il souligne un peu plus que là où le FCAG a puisé dans son terroir et ses réserves, l’USD a dû, elle, se tourner parfois par ambition, parfois par nécessité, vers l’apport massif de joueurs extérieurs dont on ne peut de toute façon nier qu’il s’appuie sur un matériel de qualité: Un international français de fort calibre venu du BO, une ossature qui a fricoté avec le Super14 (Hore, Thompson, Williams avant de partir pour l’Irlande) ou la H-Cup (Kas, Nico Morlaes, Mathieu Lièvremont), un Duncan Bell pouvant être la révélation dacquoise de la saison par son abattage, sa puissance et sa culture toute néo-zélandaise, l’USD est de toute façon, sur le papier, bien mieux outillée que par le passée. Mais elle doit composer avec les événements récents, avec le retard des joueurs venus de la Coupe-du-Monde, ou bien les blessures de ses leaders. Et pour un club qui ne peut malgré tout se targuer d’avoir un effectif aussi riche et profond que les grands clubs, cela constitue un handicap majeur.

Alors, une USD encore fragile, surtout derrière, attend de pied ferme cette équipe auscitaine qui sait tellement bien la faire déjouer, l’embrouiller pour mieux la contrer, et même si la problématique qui se pose à l’héritier du sorcier Henri parti pour Agen est à l’opposé des problèmes dacquois, avec un pack dévasté par les recruteurs et à recomposer, il faut s’attendre à ce que les vertus habituelles des gascons se perpétuent samedi soir. Alors, entre des rouges et blancs sûrs de leur force devant mais dans l’inconnue derrière, contre des blancs-et-rouges fragilisés devant mais au moral indestructible, faites vos jeux. Mais une chose est certaine du point de vue landais: Ce sera déjà à la vie à la mort, une défaite pourrait dès cette fin décembre lui faire mettre un pied dans la tombe, compte tenu de l’opposition terrible qu’elle aura à affronter cette saison.

Alors les gars, si par cas vous nous lisez, on est avec vous. Bon courage, faites plaisir à votre public, mais avant tout, faites VOUS plaisir. Mais gare à la chausse-trappe.

 

   TOUS DERRIERE NOS JOUEURS

 

 

 

 

Ce n’est pas le moment de trouver une excuse ,

 

C’est Samedi à 17h30 que nos joueurs ont besoin de nous. Il faut les aider, plus que jamais .

 

                               ALLEZ DAX

 

                         TOUS AU STADE !

Image ExempleImage ExempleImage ExempleImage ExempleImage ExempleImage ExempleImage Exemple


Nouveau Forum

vendredi, 16 novembre 2007 09:49 Written by
NOUVEAU FORUM

Un nouveau forum est disponible sur Allezdax.com. Il vous faut vous enregistrer à nouveau, car nous n'avons pu conserver vos identifiants de l'ancien. Cliquez sur "s'enregistrer" dans le forum pour vous enregistrer. Vous recevrez un mail qui demande de valider votre inscription (c'est immédiat). Cliquez sur le lien dans le mail.

Ensuite, revenez sur le site. Pour vous connecter au forum, il suffit de cliquer sur "s'identifier". Vous êtes renvoyés à la page d'accueil. C'est normal. En dessous des classements sur la droite, vous avez le module de connection. Cliquez sur "se connecter", entrez vos identifiants, cochez la case "se souvenir de moi" pour ne pas avoir à refaire l'identification tous les jours, et le tour est joué, vous pouvez accéder au forum.

Un nouveau formulaire de connection devrait être disponible très rapidement.

Jérôme


Une belle journée

jeudi, 15 novembre 2007 18:54 Written by

CHARLIE HORE a signé et le forum ouvre dans les minutes qui viennent sous une nouvelle forme .

Une belle journée....

 


Page 1 sur 2

Photos

bayonne-dax-170908-006.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter