Account

Please wait, authorizing ...
×

SUJET : LA VIE DU CLUB

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 1 semaine #117860

  • claudius
  • Portrait de claudius
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 188
[quote="marcos"
Quant au dimensionnement d'un budget de ProD2 correct pour Dax, je suis convaincu que c'est possible, mais il faut se structurer, comme le Stade Montois a su le faire ![/quote]

Dernièrement il y a eu sur S-O un article sur la famille CAZEAUX.
On y apprends que la structure PRO est une entité de leur société et gérée comme telle.
Pas de perte depuis! l
Les comptes sont gérés comment?
Les spécialistes pourront peut être nous éclairer.
LA COMMUNICATION C'EST COMME LE CHINOIS, CELA S'APPREND
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 1 semaine #117861

  • fredo
  • Portrait de fredo
  • Hors ligne
  • Fédérale 2
  • Messages : 461
  • Remerciements reçus 12
quelqu un peut il me renseigner........dax contre cognac restera t il le dimanche a 15h ou pas
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 1 semaine #117862

  • nicodax
  • Portrait de nicodax
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1007
  • Remerciements reçus 26
fredo écrit:
quelqu un peut il me renseigner........dax contre cognac restera t il le dimanche a 15h ou pas
Oui c'est la date officielle pour ce match
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 1 semaine #117873

  • marcos
  • Portrait de marcos
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1315
  • Remerciements reçus 109
Via le journal Sud Ouest, ne serait-il pas possible de faire un point "infirmerie" pour avoir des nouvelles de Th. Curutchet, Hollet, Delai, Asa, , O. August, Prat, Pouyleau, Tuilagui, tous plus ou moins blessés actuellement ?

Où en sont les Dirigeants sur le remplacement numérique de Labouyrie ?

L'information, toujours aussi peu active au sein du club ....
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 1 semaine #117874

  • Philou401
  • Portrait de Philou401
  • En ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 12
marcos écrit:
Via le journal Sud Ouest, ne serait-il pas possible de faire un point "infirmerie" pour avoir des nouvelles de Th. Curutchet, Hollet, Delai, Asa, , O. August, Prat, Pouyleau, Tuilagui, tous plus ou moins blessés actuellement ?

Où en sont les Dirigeants sur le remplacement numérique de Labouyrie ?

L'information, toujours aussi peu active au sein du club ....

Pour avoir croisé Tuilagui et Delai hier soir, je dirais "que ça avait l'air d'aller"...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 3 jours #117888

  • claudius
  • Portrait de claudius
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 188
nicodax écrit:
fredo écrit:
quelqu un peut il me renseigner........dax contre cognac restera t il le dimanche a 15h ou pas
Oui c'est la date officielle pour ce match

Il vaut mieux, après deux semaines et demie de vacances, reprise le 2 janvier ce sera déjà compliqué.
Malins ceux qui ont joué la semaine dernière.
LA COMMUNICATION C'EST COMME LE CHINOIS, CELA S'APPREND
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 3 jours #117889

  • le bougnat
  • Portrait de le bougnat
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1253
  • Remerciements reçus 129
2 villes , 2 concepts, 2 évolutions ... et une phrase du président qui tue :evil:

Pro D2 : après avoir surmonté de nombreux défis, Nevers rêve de Top 14
Publié le mercredi 19 décembre 2018 à 00:05
Le club nivernais a dû relever plusieurs défis ces dernières années pour jouer la montée en Top 14 : faire fi des crises économique et démographique qui ont secoué la ville. Et effacer cette réputation de nouveaux riches du rugby français.
Yann Sternis dans L'Equipe
NEVERS - Un long cortège de voitures progresse au ralenti sur les 350 m du pont de Loire. Rive droite, l'imposante cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte illumine un centre-ville qui se vide progressivement. Rive gauche, le stade du Pré-Fleuri - dont les projecteurs inondent déjà de lumière l'enceinte et ses alentours - attend patiemment d'accueillir ses habitués. Il est 18 h 30, en ce sombre vendredi de décembre, et malgré les bourrasques glaciales et les averses répétées, Nevers se prépare à vibrer pour son club. L'USON reçoit Soyaux-Angoulême pour conforter sa place dans le peloton de tête de la Pro D2.

« Tous les soirs de match à la maison, le pont est bondé deux bonnes heures avant le coup d'envoi », avait prévenu dans l'après-midi Glen, patron du comptoir Saint-Sébastien, en centre-ville. Des bouchons au coeur d'une cité souvent prise en exemple de la désertification des centres-villes des villes moyennes, l'image est discordante. Elle illustre le paradoxe territorial de l'USON : progresser vite dans une localité en difficulté.

Le stade du Pré-Fleuri, l'antre de l'USON. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
Le stade du Pré-Fleuri, l'antre de l'USON. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
Désindustrialisation, perte d'emplois, fermeture de commerces et déficit migratoire : Nevers est entré dans une spirale négative depuis le début des années 1980. Le chef-lieu de la Nièvre compte aujourd'hui 35 000 habitants, soit 10 000 de moins qu'en 1975. Même le circuit de Nevers-Magny-Cours, fleuron sportif du département, n'accueille plus le GP de F 1 depuis dix ans. En ce vendredi après-midi, les ruelles piétonnes sont plutôt animées. Sans être omniprésents, drapeaux et écharpes de l'USON garnissent régulièrement les vitrines des boutiques. Le club a gagné en visibilité partout dans une ville pas si endormie. « Ce soir, avec le match, l'ambiance sera plus écharpes jaune et bleu (les couleurs de l'USON) que gilets jaunes », entend-on dans le centre.

«Soi-disant, la tendance est plutôt aux gens qui partent d'ici. Grâce au rugby, des gens arrivent de partout : des Fidji, d'Afrique du Sud, etc.» Xavier Péméja, entraîneur en chef de Nevers

L'ascension du club vers le monde pro a débuté en 2009, lorsque Régis Dumange en est devenu son président. Fondateur de l'entreprise locale Textilot Plus, ce patron de soixante-sept ans, classé par Challenges parmi les 500 plus grandes fortunes du pays (473e), n'a eu de cesse de faire progresser l'USON où il avait longtemps joué dans sa jeunesse. L'équipe première a rejoint en 2010 la Fédérale 1, où elle a longtemps échoué à monter. Une période d'apprentissage durant laquelle le club a consolidé ses bases. Ses installations sont d'ailleurs louées par toutes les composantes du club.

Régis Dumange, au centre, est le président de Nevers depuis 2009. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
Régis Dumange, au centre, est le président de Nevers depuis 2009. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
« J'ai vu plus d'évolutions ici en un an et demi que j'en ai vécu en plusieurs saisons dans d'autres clubs », affirme le talonneur bourguignon Jean-Philippe Genevois (31 ans), pourtant passé par Bourgoin, Toulon, l'USAP ou le BO. « C'est peut-être le club de Pro D2 le mieux structuré aujourd'hui, s'enthousiasme l'entraîneur Xavier Péméja, arrivé dans la Nièvre en 2016. Le centre d'entraînement est magnifique, le centre de formation aussi. Pour la récupération, il y a des kinés, de la cryothérapie, des bains froids, tout est pro, rien n'est mis de côté. »

Surtout pas le stade, qui a connu de multiples travaux d'agrandissements et de modernisation au fil de la progression du club. Écran géant de 35 m2, pelouse hybride, studio télé, nombreuses loges, restaurant, bars... l'enceinte de 7 500 places sent autant la peinture fraîche que la saucisse-frite. En cas de montée en Top 14, le président voudrait augmenter sa capacité à 10 000 places. Car le Pré-Fleuri a trouvé son public (6 200 spectateurs en moyenne la saison passée, cinquième meilleure affluence de Pro D2). À une heure du début du match contre Soyaux-Angoulême, la boutique du club, lovée sous une tribune latérale, est prise d'assaut. À la caisse, une grand-mère achète un ballon siglé et un bonnet. Deux mètres derrière elle, un enfant d'à peine huit ans, visiblement fan de Zac Guildford, demande à une vendeuse s'il peut embarquer un mini-poster de l'ailier all black arrivé cet été et s'extasie après avoir reçu une réponse positive.

La boutique du club, lovée sous une tribune latérale, est régulièrement prise d'assaut par les supporters. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
La boutique du club, lovée sous une tribune latérale, est régulièrement prise d'assaut par les supporters. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
Au stade comme en ville, le discours est le même : un lien se tisse actuellement entre le club et sa ville. Les habitants savent que le club ne pourra résoudre leurs tracas du quotidien, mais ils ont retrouvé la fierté d'une ville où ils disent par ailleurs se plaire et dont ils aiment vanter les avantages. «Les gens sont heureux quand ils entendent que le nom de Nevers est associé à une image positive, à des bons résultats, un stade plein, ils sont heureux d'avoir des étrangers qui débarquent, avance Xavier Péméja. Soi-disant, la tendance est plutôt aux gens qui partent d'ici. Grâce au rugby, des gens arrivent de partout, des Fidji, d'Afrique du Sud, etc.» «Il n'y a pas une fois où, quand on sort dans le centre, on ne se fait pas arrêter, les gens nous félicitent, ça apporte une dynamique à la ville», confirme l'arrière Loïc Le Gal.

«Le club crée du lien social et même du lien professionnel, assure Arnaud Goguillot, président de l'association USON (qui assure la gestion de l'école de rugby et des équipes à XV jusqu'aux moins de 18 ans) et par ailleurs directeur d'une clinique. Par exemple, quand on recrute des salariés, des cadres, pour les attirer, on dit : "Regardez ce qu'on fait à Nevers"». Les prix accessibles des places (4,50 euros à tarif réduit, 9 euros pour les adultes) ou la politique d'entraide nouée avec les clubs alentour ont également participé à convaincre des nouveaux venus de se rendre au stade. «Avant, les Nivernais allaient voir du foot à Auxerre, du rugby à Clermont, du basket à Bourges ; dans notre ville il n'y avait plus personne les samedis soir, il y avait un manque», assure le président Dumange.

Si l'USON a réussi son opération séduction dans la Nièvre, il lui reste encore à éviter quelques écueils pour conquérir la France. À commencer par décoller ses étiquettes de nouveau riche ou de club champignon, soudainement apparu en Bourgogne, loin des habituels bastions du rugby tricolore. Si l'on souligne souvent ici que le club nivernais est vieux de cent quinze ans et que ses structures désormais solides sont de nature à le faire durer dans le temps, on reconnaît que le nouveau public du Pré-Fleuri, familial ou venu d'autres sports (notamment du foot), a compté un déficit de culture ovale. «Il a fallu éduquer ces supporters, détaille Régis Dumange. On a écrit des messages sur l'écran géant, pour expliquer certaines règles, inciter à ne pas siffler. On a fait notre public à l'image de notre club, respectueux [...] Mais est-ce que les spectateurs viendront toujours au stade si l'on aligne des défaites ? Je me pose la question. Moi, je suis préparé, je peux perdre, ça servira d'expérience, mais les spectateurs peuvent voir ça comme un échec total.»

Le nouveau public du Pré-Fleuri, le stade de Nevers, est plutôt familial et compte un déficit de culture ovale. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
Le nouveau public du Pré-Fleuri, le stade de Nevers, est plutôt familial et compte un déficit de culture ovale. (L. Argueyrolles / L'EQUIPE)
«À partir du moment où on a commencé à être à plus de 6 000 spectateurs, la saison dernière, c'est devenu plus difficile d'entraîner tout le monde dans nos animations et nos chants», explique dans un bar du stade Xavier Louap, ancien joueur du club il y a trente ans, à l'époque des «tribunes en bois » et co-président de la Botte de l'Ovalie, la principale association de supporters. En déplacement, les membres de l'association doivent affronter certaines railleries récurrentes du public adverse qui aime pointer le budget du club, le plus gros du Championnat (12,4 millions d'euros selon la Ligue nationale de rugby). «On nous dit qu'on est des riches alors qu'à Nevers, il n'y a que des vaches», en rigole Sophie, béret jaune sur le crâne.

À quelques mètres de là, auprès de la pelouse et de ses joueurs, Régis Dumange trouve plutôt des avantages à bâtir son club sur une terre presque vierge. «Quand vous construisez dans un club qui a déjà un passé, il faut le digérer, faire avec les anciens, on ne bâtit pas une histoire sur une histoire. Moi, je ne pars pas totalement d'une feuille blanche, mais presque. Alors je construis mon histoire.» En embarquant une ville avec lui.

À titre de revanche


Actuellement deuxième de Pro D2, le club de Nevers a su allier des joueurs d'expérience à ceux qui avaient besoin d'une seconde chance.

Xavier Péméja en est persuadé : l'USON va prochainement accéder à l'élite. «Je ne sais pas quand ce sera ni si je serais encore là, mais ce groupe, ou au moins une grande partie de mes joueurs, va monter», assène l'expérimenté technicien (58 ans). Septième de Pro D 2 la saison dernière, Nevers est actuellement deuxième du Championnat. Une progression qui s'explique notamment par son excellent parcours à domicile (huit victoires en huit matches) et par la stabilité du groupe nivernais. Les dirigeants de l'USON avaient recruté une quinzaine de joueurs en 2017 après avoir validé la montée en Pro D 2. L'été dernier, ils ont choisi de ne pratiquement pas modifier leur effectif. «Le groupe a été maintenu à 90 %, de nombreux joueurs ont été prolongés et sont sur un projet de deux-trois ans», témoigne Jean-Philippe Genevois.

Par ailleurs, Xavier Péméja peut compter sur un groupe élargi et homogène. Plus de quarante joueurs ont déjà été utilisés en Championnat cette saison. « Il y a beaucoup de concurrence », confirme l'entraîneur nivernais. Le recrutement s'est globalement porté sur quelques joueurs d'expérience (Genevois, Bélie, plus de deux cents matches de Top 14 à eux deux) et beaucoup de jeunes (26 ans de moyenne d'âge).

Des éléments souvent revanchards, comme le deuxième-ligne Bastien Chalureau (26 ans), formé à Toulouse et qui retournera chez les Rouge et Noir la saison prochaine. Enfin, l'USON a donné une nouvelle chance à deux anciennes vedettes aux parcours chaotiques : l'arrière Zac Guildford (29 ans), champion du monde avec les All Blacks en 2011 et dont la carrière avait été sérieusement perturbée par des problèmes d'alcool, est arrivé l'été dernier. Un an avant, c'est Josaia Raisuqe, mis en examen pour violences en état d'ivresse et agression sexuelle et licencié du Stade Français, qui avait débarqué dans la Nièvre. Le puissant ailier fidjien s'est particulièrement bien adapté à l'USON : il est l'actuel meilleur marqueur d'essais (9) du Championnat. «Avec lui, on a la chance d'avoir un facteur X», estime Genevois.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 3 jours #117891

  • kekito
  • Portrait de kekito
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • ROUGE & BLANC !!! WHAT ELSE ?
  • Messages : 11297
  • Remerciements reçus 266
On a à faire ici à un entrepreneur industriel, ce qu'il n'y a absolument pas chez nous à l'usdax... Chez nous, des héritiers, des maquignons, des commerçants, des gestionnaires de m² immobiliers, bref rien à voir avec le monde industriel qui lui doit structurer, prévoir loin, etc...

Mais bon, même s'ils font bien les choses, ils restent sur un périmètre géographique aux capacités limitées... Un jour viendra où le top machin passera à 12 puis à 10, où pour espérer se maintenir ce ne sont pas 15 mais 20 millions qui seront nécessaires, bref, t'as beau courir, il y en a toujours qui iront toujours plus loin plus fort... et pendant ce temps, combien encore de jeunes vont donner leur vie à cette fuite économo-rugbystique à la con ?

On n'est plus dans le sujet de vie du club avec Nevers il me semble d'ailleurs u passage.

Une grosse pensée pour le petit Curutchet, une des victimes de ces conos de présidents des ligues, de fédérations, de board et je ne sais quoi encore qui ne pensent plus que fric et image et pas sport et santé ! Honte à eux. J'espère que des avocats trouveront un moyen de les attaquer un jour pour non assistance à personnes en danger !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 3 jours #117894

  • Barbu
  • Portrait de Barbu
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Allez Amou!!!
  • Messages : 1383
  • Remerciements reçus 65
Sur le fond entièrement d'accord avec toi Kek. Sur la forme, la blessure dont a été victime Curutchet a été provoqué par un geste déjà interdit par les instances, et sanctionné par l'arbitre comme prévu. La seule personne à incriminer est le joueur fautif. Le cas de chauvin est différent car le geste "légal" a eu les conséquences qu'on connaît.
Mais on est hors sujet là je crois.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: Fly

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 2 jours #117895

  • le bougnat
  • Portrait de le bougnat
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1253
  • Remerciements reçus 129
kekito écrit:
On a à faire ici à un entrepreneur industriel, ce qu'il n'y a absolument pas chez nous à l'usdax... Chez nous, des héritiers, des maquignons, des commerçants, des gestionnaires de m² immobiliers, bref rien à voir avec le monde industriel qui lui doit structurer, prévoir loin, etc...

Mais bon, même s'ils font bien les choses, ils restent sur un périmètre géographique aux capacités limitées... Un jour viendra où le top machin passera à 12 puis à 10, où pour espérer se maintenir ce ne sont pas 15 mais 20 millions qui seront nécessaires, bref, t'as beau courir, il y en a toujours qui iront toujours plus loin plus fort... et pendant ce temps, combien encore de jeunes vont donner leur vie à cette fuite économo-rugbystique à la con ?

On n'est plus dans le sujet de vie du club avec Nevers il me semble d'ailleurs u passage.

Une grosse pensée pour le petit Curutchet, une des victimes de ces conos de présidents des ligues, de fédérations, de board et je ne sais quoi encore qui ne pensent plus que fric et image et pas sport et santé ! Honte à eux. J'espère que des avocats trouveront un moyen de les attaquer un jour pour non assistance à personnes en danger !

si j'ai mis cet article là, c'est justement que pour moi, il y a un parallele à faire dans les évolutions dissociées. d'un coté un batisseur, de l'autre des gestionnaires, et d'autre part pour le passage : «Quand vous construisez dans un club qui a déjà un passé, il faut le digérer, faire avec les anciens "
et enfin pour la répercussion d'un club sur la ville et sa population
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 2 jours #117898

  • kekito
  • Portrait de kekito
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • ROUGE & BLANC !!! WHAT ELSE ?
  • Messages : 11297
  • Remerciements reçus 266
oui tu n'as pas tort... mais on aurait pu aussi le mettre dans un sujet LE GRAND REMPLACEMENT... pas le truc de Marine hein par contre ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 8 mois 2 jours #117903

  • marcos
  • Portrait de marcos
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1315
  • Remerciements reçus 109
L'article sur la construction du club de Nevers démontre le côté professionnel de cette démarche entreprise par son Président. Effectivement, cet homme chef d'Entreprise a tenu compte de toutes les méthodes qui permettent de construire une PME sportive qui a l'ambition de jouer au plus haut niveau.

C'est là que se situe la différence avec Dax où l'on a voulu croire que l'histoire du club suffirait (et surtout celles de ses anciennes gloires) ...

L'avenir nous dira, si un jour, un homme "providentiel" viendra poser son ambition et son savoir-faire sur la reconstruction du club ... Il existe quand même des hommes de cette tempe dans les Landes !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117947

  • PierDax
  • Portrait de PierDax
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 193
Il est bien toujours là bien toujours Mr Degos le Directeur administratif ??? ... quelle efficacité !!!!

Le club est le seul de sa poule de Fédérale 1 à avoir transmis en retard les comptes de son équipe professionnelle
Une négligence administrative privera-t-elle le club de rugby de l’US Dax des phases finales ? En tout cas, elle n’arrange pas l’équipe, qui lutte pour retrouver sa place en ProD2, après la relégation en Fédérale 1.

En cette fin d’année, le club a été privé de deux points supplémentaires pour n’avoir pas transmis ses comptes administratifs à temps.

Quatrième place
Toutes les autres équipes de la poule, elles, étaient à l’heure et ont bénéficié des deux points supplémentaires. Résultat : l’équipe dacquoise se retrouve quatrième derrière Rouen, Nantes et Cognac, qu’elle affrontera à domicile le 6 janvier.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117948

  • river
  • Portrait de river
  • Hors ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 77
Bonjour à Tous

Je ne sais pas si c'est une négligence seulement administrative mais je lis que certains forumers ont toujours l'écriture lourde pour l'équipe dirigeante.

Peut être que la situation actuelle est difficile, si elle ne l'était pas
cela se saurait et l'USD afficherait des ambitions autres que celles que vous pouvez imaginer

Peut être que le club est en train de se restructurer, mais cela prendra du temps et pour l'instant les projets sur l'avenir de l'USD
ne sont peut être pas suffisamment avancé pour être publié

Peut être que si vous vous intéressez à l'avenir de l'USD, vous êtes
capable d'aller glaner les infos qui vous permettront de débattre autrement que ce que vous faites actuellement.

Peut être qu'un jour il faudra que tout le monde se rassemble, et il est certainement préférable de ne pas aller trop loin dans le dénigrement.

Voilà quelques réflexions que je voulais faire passer.

Bonnes fêtes à tous
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117949

  • jerome
  • Portrait de jerome
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 7952
  • Remerciements reçus 416
PierDax écrit:
Il est bien toujours là bien toujours Mr Degos le Directeur administratif ??? ... quelle efficacité !!!!

Le club est le seul de sa poule de Fédérale 1 à avoir transmis en retard les comptes de son équipe professionnelle
Une négligence administrative privera-t-elle le club de rugby de l’US Dax des phases finales ? En tout cas, elle n’arrange pas l’équipe, qui lutte pour retrouver sa place en ProD2, après la relégation en Fédérale 1.

En cette fin d’année, le club a été privé de deux points supplémentaires pour n’avoir pas transmis ses comptes administratifs à temps.

Quatrième place
Toutes les autres équipes de la poule, elles, étaient à l’heure et ont bénéficié des deux points supplémentaires. Résultat : l’équipe dacquoise se retrouve quatrième derrière Rouen, Nantes et Cognac, qu’elle affrontera à domicile le 6 janvier.
Rouen ne les a pas transmis à temps non plus
Attends qu'un prince charmant trouve le chemin du stade et réveille la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117950

  • Roland974
  • Portrait de Roland974
  • Hors ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 359
  • Remerciements reçus 27
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117951

  • Fly
  • Portrait de Fly
  • En ligne
  • Top 14
  • Rouge et Blanc Forever
  • Messages : 5476
  • Remerciements reçus 85
Je suis catastrophé de lire ce genre d'infos. Comment peut-on faire preuve d'autant d'amateurisme ? Pourtant, il me semblait qu'on avait conservé le responsable administratif et financier, donc pas besoin de restructuration sur ce plan. Avec les 2 points retirés à Cognac suite à la bagarre générale, aux 5 points retirés à Nantes pour soucis financiers, la route était toute tracée pour la qualif, et bien non, une négligence nous prive de 2 points au classement. :evil: :S :blink:
LE RUGBY NE SE LIMITE PAS AU TOP14 - VIVE LA PROD2
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117952

  • Roland974
  • Portrait de Roland974
  • Hors ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 359
  • Remerciements reçus 27
www.sudouest.fr/2018/12/26/rugby-l-us-da...tif-5687487-3350.php
Come cela je pense que la page va s'ouvrir
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117953

  • francis
  • Portrait de francis
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages : 6204
  • Remerciements reçus 247
Pour ceux qui ne sont pas abonné a S.O.

Rugby : l’US Dax perd deux points pour retard administratif

Le club est le seul de sa poule de Fédérale 1 à avoir transmis en retard les comptes de son équipe professionnelle
Une négligence administrative privera-t-elle le club de rugby de l’US Dax des phases finales ? En tout cas, elle n’arrange pas l’équipe, qui lutte pour retrouver sa place en ProD2, après la relégation en Fédérale 1.
En cette fin d’année, le club a été privé de deux points supplémentaires pour n’avoir pas transmis ses comptes administratifs à temps.

Quatrième place
Toutes les autres équipes de la poule, elles, étaient à l’heure et ont bénéficié des deux points supplémentaires. Résultat : l’équipe dacquoise se retrouve quatrième derrière Rouen, Nantes et Cognac, qu’elle affrontera à domicile le 6 janvier.


 Dans un premier temps, nous avons envoyé les comptes de la partie associative uniquement, pensant que c’était suffisant, explique le président, Gilbert Ponteins. Lorsque la DNACG (Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion, NDLR) nous a demandé d’envoyer la totalité, c’était trop tard pour les deux points. Heureusement, nous n’avons pas eu de pénalité financière. »
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

LA VIE DU CLUB il y a 7 mois 3 semaines #117954

  • chicot
  • Portrait de chicot
  • Hors ligne
  • Honneur/Promotion/Séries
  • Messages : 135
  • Remerciements reçus 7
que faisait Monsieur Degos
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: admin1, francis
Temps de génération de la page : 0.264 secondes

Photos

2019-03-29 dax nantes 33  13  4.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter