Thursday, March 23, 2017

S.C.Albi 52:7 U.S.Dax
S.C.Albi
U.S.Dax
Journée 21
LogoS.C.Albi
52 - 7
LogoU.S.Dax
17-02-2017 20:00

Commentaire

CATHARES…STROPHIQUE !

Par Fly

Je ne parlerai que très peu du contenu du match d’hier soir, tant il a été inexistant. Quand vous débutez une rencontre en encaissant 10 points (pénalité et essai transformé) en seulement 5 minutes, vous pouvez déjà prédire l’issue de la rencontre. Les Rouge & Blanc ont subi hier soir leur plus grosse défaite de la saison et n’ont jamais pu rivaliser face à des albigeois qui ont tout simplement mis les ingrédients indispensables pour gagner un match de rugby.

Et pourtant, les dacquois se présentaient face à un adversaire en pleine crise qui venait de subir une énorme déconvenue en s’inclinant sur sa pelouse le weekend précédent contre Vannes, concurrent direct au maintien. Les albigeois avaient de surcroît mis sur la touche leurs entraîneurs dans la semaine.

Le rugby, le sport en général, veut que lorsque vous affrontez une bête blessée, vous redoubliez de prudence. Vous vous devez d’entamer la rencontre tambour battant pour ne pas laisser votre hôte respirer et finir de l’enfoncer, pour de bon, avec tous ses doutes. Il semblerait que les joueurs de la cité thermale n’aient pas reçu ou entendu ces recommandations. Dans une interview d’après-match, Raphaël Saint-André a pourtant indiqué qu’il avait mis ses joueurs en garde, c’est donc qu’ils ne l’écoutent pas ou qu’ils n’en font qu’à leur tête. Toujours est-il que leur entame fût tout bonnement catastrophique, on a vraiment eu l’impression que certains en faisaient le minimum pour ne pas se blesser.

Les dacquois hier ont condensé toutes leurs faiblesses habituelles en un seul match : touches perdues, placages subis, attaques prévisibles, manque de puissance autour des rucks et à l’approche des lignes, incapacité à contrer les mauls adverses… Leur collectif a en outre été totalement inexistant, chacun ayant voulu sauver la patrie individuellement. Face à un adversaire revanchard et dos au mur, ça ne pardonne pas. On savait cette équipe particulièrement friable en l’absence de certains de ses cadres, malheureusement la soirée d’hier n’a pas dérogé à la règle. Sans des titulaires en puissance au coup d’envoi (Faitotoa, David, Tuineau, Chiappesoni, Koliavu, Naqalevu) l’équipe a sombré rappelant la fragilité de ce groupe et de la situation comptable.

Seuls Fa’anunu (sorti sur blessure à la demi-heure de jeu), Taofifenua, Devade et dans une moindre mesure Liebenberg et Coletta, voire Ternisien, ont réussi à surnager dans un collectif mis sous l’éteignoir par l’envie des locaux.

Perdre en soi n’est pas très grave, même face à un concurrent au maintien, mais la manière avec laquelle nous avons explosé en terres cathares risque bien de laisser des traces dans les têtes landaises. Soyaux-Angoulême s’annonce dès vendredi à Maurice Boyau, et à nouveau la victoire devient impérative pour ne pas se mettre le feu au lac. Nous disposons encore d’un petit matelas de sécurité vis-à-vis de Vannes et Albi, mais tout faux pas pourrait s’avérer rédhibitoire pour notre avenir en ProD2.

 

Alors messieurs les joueurs, si vous avez une once d’amour-propre et de respect pour le maillot que vous portez, vous nous devez une revanche. Pas d’échappatoire possible, la victoire et rien d’autre. Allez Dax !

Photos

vannes-dax-170127-005.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter