Bilan Phase Aller 2021-2022

Bilan Phase Aller 2021-2022

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

BILAN A MI SAISON 2021/2022,

DAX N’EST PAS DANS LES PLACES QUALIFICATIVES AUX PHASES FINALES

 

L’objectif annoncé par le Président Benoît August, lors de la présentation de l’effectif aux abonnés du club USD, était de se qualifier pour disputer la phase finale du championnat ouverte aux 6 premiers du classement. Après 13 matchs joués, les résultats ne correspondent pas aux attentes des supporters.

 

  1. Les résultats :

A mi-saison, Dax est classé 9ième, à -6 points de la 6ième place (les autres 1ères paraissant hors d’atteinte) et à +9points de la 13ième (1er relégable). La performance sportive n’est donc pas au rendez-vous, avec notamment 1 défaite à domicile et 7 en déplacements (pour 7 joués) !!

Les 30 points du classement ont été obtenus en 13 journées de championnat, avec 5 victoires à Dax (1 bonus offensif obtenu contre Bourgoin le dernier du classement) et 5 bonus défensifs en déplacement.

Sur les 35 joueurs inscrits sur les feuilles de matchs, on remarque comme incontournables , les piliers Dréan (13 matchs dont 7 titularisations), Faitotoa (12 matchs 10 titularisations) et Ferreira (12 matchs 10 titularisations), les talonneurs Lévi (9 matchs 8 titularisations) et Deblancu (11 matchs 2titularisations), les 2ème lignes Gaune (12 matchs 10 titularisations), Loiret (11 matchs 7 titularisations) et Helmbacher (10 matchs 4 titularisations), les 3ème ligne Aletti (13 matchs 11 titularisations), Tulou (12 matchs 11 titularisations) et Ferrer (12 matchs 8 titularisations), les ½ de mêlée Ayestaran (12 matchs 7 titularisations) et Garrouteigt (9 matchs 5 titularisations), les ouvertures Curutchet (11 matchs 8 titularisations) et Cerisier (9 matchs 5 titularisations), les centres Reteau (9 matchs 8 titularisation dont 1 à la mêlée), Mchedlidze (8 matchs 7 titularisations) et Pisano (7 matchs 5 titularisations), les ailiers Pilati (12 match 11 titularisations), Delaî (9 matchs 8 titularisations) et Dechavanne (8 matchs 6 titularisations), l’arrière Gatelier (13 matchs 12 titulaires dont 1 à l’aile).

L’indiscipline individuelle a été sanctionnée par 8 cartons sur 8 matchs : 1 carton jaune sur 7 matchs et 1 rouge sur celui de Suresnes (dès la 5ième minute de jeu).

 

  1. L’analyse :

Dax marque peu :

  • En points marqués, seulement 3 équipes/14 scorent moins (Bourgoin le 14ième, Aubenas le 10ième et Blagnac le 6ième),

  • En essais marqués, 5 équipes marquent moins d’essais (Bourgoin, Aubenas, Blagnac et Nice le 8ième),

  • En bonus offensifs, Dax n’en a obtenu qu’un, alors que Massy et Chambéry 5, Angoulême et Albi 4, Valence 3…

Dax n’a jamais gagné en déplacement : seules 2 autres équipes sont dans cette situation d’échec (Bourgoin et Aubenas).

 

Pourtant, Dax encaisse moins de points et d’essais que les ¾ des autres équipes :

  • En points encaissés, 3 équipes sont plus hermétiques que Dax (Massy le 1er, Angoulême 2ième et Valence 5ième)

  • En essais encaissés : 4 équipes défendent mieux que Dax (Massy, Albi le 3ième, Chambéry 4ième et Valence).

 

  1. Les commentaires (ceux qu’expriment les habitués du forum sur le site allezDax.com) :

 

  • L’effectif des piliers est insuffisant en nombre (3 piliers ont seulement pu être inscrits sur la feuille de match pour jouer Tarbes, Dijon, Massy). Stemmet blessé pour longtemps.

 

  • Des joueurs « cadres » de la saison dernière jouent très peu, notamment l’ouverture et buteur Berchesi, le centre Pisano (blessés), le 3ème ligne August, le 2ème ligne Helmbacher (plutôt remplaçant cette saison). Lomidze, 2ème ou 3ème ligne, est blessé pour une longue durée. Le centre recruté Bolakoro n’a toujours pas joué (blessé).

 

  • Le banc des remplaçants n’apporte pas souvent de plus-value (plusieurs matchs perdus dans les dernières minutes).

 

  • Beaucoup trop de maladresses répétitives au fil des matchs : lancers en touches pas droits (jusqu’à 5 ballons perdus et des pénaltouches avortées), un jeu au pied d’occupation et de transformation en but trop imprécis. Les différents buteurs faillissent souvent à des moments décisifs pour obtenir la victoire (à Cognac et Aubenas par exemple).

 

  • Une mauvaise gestion des moments forts dans les matchs. Le faible nombre d’essais marqués le prouve, alors que le pack a des phases de domination longues et puissantes à quelques mètres de la ligne d’essai …

 

  • Des lignes arrière collectivement moins incisives que les saisons précédentes, sans accélérations (Charnière trop lente, nouvelles associations de centres ?).

 

  • Et pourtant, une nouvelle puissance du pack, favorisée par les recrutements de Gaune, Lévi, Tulou et Ferreira, devrait concrétiser beaucoup plus d’occasions d’essais.

 

 

 

  1. La suite de la saison, avec 7 réceptions et 6 déplacements :

 

  • Réceptions de Suresnes (7ième aujourd’hui), Blagnac (6ième), Angoulême (2ème), Tarbes (11ième), Massy (1er), Cognac (13ième) et Aubenas (10ième).

 

  • Déplacements à Chambéry (1 seule défaite à domicile contre Massy)), Valence (2 défaites contre Angoulême et Massy), Albi (2 défaites contre Valence et Angoulême), Bourgoin (3 défaites contre Tarbes, Massy et Albi), Dijon (4 défaites contre Albi, Massy, Cognac et Chambéry), Nice (1 défaite contre Valence).

 

Le menu est plutôt copieux !

A l’aller, Dax a déjà battu normalement Valence, Albi et Nice, des équipes favorites. Il faudra donc réitérer pareille performance au fil des matchs retours, mobiliser les joueurs sur leur vraie valeur et progresser collectivement.

 

Performer enfin à l’extérieur permettrait d’ouvrir une série de victoires consécutives et certainement de relancer la course à la qualification.

 

Nous restons supporters et nous voulons toujours y croire !

 

ALLEZ DAX !!

 

 

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2022

Search