MEDIAS ET USD

27 Mar 2021 18:36 #123588 par francis
Plus d'infos

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

27 Mar 2021 18:42 #123589 par francis
Plus d'infos
Dans S.O.
Par Maxime Klein - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié le 27/03/2021 à 17h23
Mis à jour le 27/03/2021 à 18h12


Vidéo. US Dax : demain, Olivier August jouera son 200ème match avec le club
   



Le troisième ligne va disputer ce dimanche son 200ème match avec l’US Dax, depuis un derby d’octobre 2006. Il revient sur les moments qui ont marqué près de quinze ans de carrière.
Depuis ses débuts en équipe première, un soir d’octobre 2006 à Mont-de-Marsan, Olivier August (35 ans) en a fait du chemin avec l’US Dax. Le troisième ligne (1,89 m, 95 kg) formé au club - il le quittera seulement de 7 à 11 ans pour jouer au basket puis en 2012-2013 pour évoluer une saison à Hagetmau (lire ci-contre) - va d’ailleurs disputer son 200e match avec les rouge et blanc, ce dimanche 28 mars, face à au leader de la Nationale, Nice (13 h 20). « J’ai tout connu ici, les montées, les descentes, la joie, la tristesse… Je n’aurais pas pu vivre mieux et prétendre aller jouer ailleurs. Je suis content de ce que j’ai fait ici. » L’occasion de revenir pour « Sud Ouest » sur les moments qui ont marqué sa carrière en rouge et blanc.
Son premier match en pro
« C’était à Mont-de-Marsan. On se souvient toujours de son premier match. Encore plus quand c’est un derby et encore plus quand on le remporte (21-24, le 14 octobre 2006, NDLR) car malheureusement, j’en ai plus souvent perdu que gagné. Ces matchs, avec toute cette ferveur qu’il y a autour, c’est quelque chose qu’on attend quand on est un pur produit dacquois. J’étais remplaçant, il y avait mon frère Guillaume titulaire et Benoît était venu nous voir jouer en tribune. C’est quelque chose qui marque énormément. »
Sa première titularisation
« Je me rappelle cette rencontre à Limoges (7 avril 2007). Ça fait partie des saisons où tu sais que tu gagnes tous les matchs, il ne peut rien t’arriver. C’était assez incroyable (victoire 34-62). C’était ma première titularisation à côté de Christophe Milhères. Quand tu es gosse, tu le connais forcément, international et champion de France avec le Biarritz Olympique. Une référence. »
Son meilleur souvenir
« Il y a la montée en Top 14 forcément, on avait passé une semaine à la fêter (il n’avait pas joué la finale Dax-La Rochelle, 22-16, en mai 2007, NDLR). Et il y a surtout le premier match de Top 14 ici face au Stade Toulousain. On a une mise au vert à l’hôtel, il y a une ferveur énorme dans la ville, la police qui t’escorte à moto jusqu’au stade alors que tu es à Dax, c’était assez exceptionnel. Je suis remplaçant, derrière Vincent Deniau, Pierre Caillet en 8 et Christophe Tournier, prévu hors groupe et qui supplée Mathieu Lièvremont finalement blessé. J’aurais pu passer titulaire mais j’avais quand même démarré sur le banc car je manquais d’expérience. Cela reste mon plus gros souvenir. Les premières années, c’était comme dans un rêve (phases finales, montée, Coupe d’Europe) et à 22 ans, tu te retrouves à affronter Servat, Kelleher ou Fritz, que tu regardais à la télé quelques années avant. J’ai eu la chance de jouer avec les frères Liévremont, avec Yves Pedrosa, Renaud Boyoud, Vincent Deniau, d’être entraîné par Marc Lièvremont. Des gens avec un palmarès incroyable et des coéquipiers formidables. Et il y avait toute cette effervescence dans la ville, qu’on n’a plus vraiment retrouvée après. Tu vis comme dans un rêve mais je suis vite redescendu sur terre car j’ai vécu une année blanche en 2008, après une opération de l’épaule à cause d’une instabilité. Cela m’a privé de la deuxième saison de Top 14. »
Son pire souvenir
« Il y a cette défaite à Narbonne, qui scelle notre descente en Fédérale 1 (47-20, le 3 mai 2015). C’était une énorme déception car c’était un gros gâchis. Comme durant de nombreuses années, on luttait pour le maintien, mais là, on avait le manque de chance de l’équipe qui descend. Ça se joue à un match ou deux perdus à quelques points, une pénalité qui ne passe pas, un en-avant à deux mètres de la ligne et tu te retrouves à batailler sur cet avant-dernier match à Narbonne, où c’est très compliqué de gagner. Tu perds et tu réalises que ça y est, c’est la fin. Avec la non-montée de Lille pour problèmes financiers, on a finalement été sauvé et il y a eu une intersaison mouvementée dans la famille (sourires, son frère Guillaume évoluant dans le Nord, NDLR). On a vécu plusieurs périodes de ce type-là, avec un gros flou sur l’avenir du club. Peu de gens savent à quel point c’est usant mentalement de vivre ça tous les ans. C’était très compliqué. »
Son plus mauvais match
« Je me souviens d’un derby… Je suis d’ici et forcément, ces matchs me parlaient plus qu’à d’autres. Je me mettais peut-être trop de pression sur ces matchs et là, j’avais été catastrophique. J’étais passé totalement à côté. Malheureusement, j’avais été plus spectateur qu’acteur sur cette rencontre (défaite 13-29 le 1er décembre 2017, NDLR). Sur ces matchs-là, où tout le monde t’attend et où tu es regardé, quand tu perds 40-0 à Mont-de-Marsan (le 11 mai 2014), c’est une honte. Tu n’as plus envie de rentrer chez toi et tu baisses la tête. Ça fait partie des grosses déceptions de ma carrière. »
Son premier capitanat
« Je m’en souviens bien, c’était sous l’ère Richard Dourthe, ici contre Perpignan (le 9 novembre 2014, photo ci-dessus, NDLR). C’est forcément une fierté car c’est valorisant d’avoir ce rôle dans une équipe. Cela veut dire qu’on te fait confiance et que tu as l’âme d’un leader. On ne met jamais quelqu’un capitaine par hasard, en piochant dans un chapeau. J’aime avoir des responsabilités et je les assume pleinement. Je suis quelqu’un qui gueule beaucoup, mais pas pour n’importe quoi, toujours de façon constructive. J’aime quand les choses sont dites et bien faites. Aujourd’hui, je réponds présent quand on me le demande mais avec la descente, un nouveau staff est arrivé et a changé de capitaine. On restait sur un échec, il y avait peut-être besoin d’un discours différent. »
Un cadre pour la touche
« J’aime avoir des responsabilités et cela fait un moment que je suis capitaine de touche. C’est quelque chose que j’apprécie. On joue tous pour nos qualités. Je sais que si je joue, c’est parce que j’ai la touche et le jeu aérien. Car je ne fais pas 115 kilos et je ne vais pas traverser le terrain. J’ai peut-être eu cette dextérité quand j’ai joué au basket, entre 7 et 11 ans, avant de revenir au rugby. Après sinon, c’est du boulot, rien n’arrive comme ça. Il y a beaucoup de travail vidéo, j’aime bien analyser ce que font les autres, le rapport de force sur la touche, les feintes pour piéger l’adversaire. C’est un jeu, c’est génial. Mon frère Guillaume était un spécialiste et quand je suis arrivé, ça a été compliqué, car il était très exigeant. Je me souviens en avoir bavé durant de nombreux entraînements car je n’arrivais pas à assimiler toutes les tactiques. Quand tu montes directement de Reichel en équipe première, il n’y a pas de demi-mesure. Mais c’est quelque chose que j’ai apprécié et que j’ai senti en moi. »
Des essais marquants
« Ah, je n’en ai pas aplati des centaines (11), ça c’est sûr (rires). Je ne cherche pas la reconnaissance des essais inscrits, même si les autres vont expliquer : « Il dit ça parce qu’il ne marque pas beaucoup (rires) ». J’aime bien faire marquer, comme cette passe après contact pour Beñat Auzqui contre Chambéry (le 6 mars dernier, NDLR). Après, il y a des essais qui te restent forcément, et que tu n’oublies pas. Notamment le premier, contre Narbonne (8 mai 2011). Je démarre remplaçant, je rentre et, sur un semblant de maul après une touche, je m’échappe tout seul pour aller marquer en coin. C’est un match qu’il fallait gagner pour se maintenir et on l’avait emporté de 60 points (60-17).
Je me souviens bien aussi d’un autre, ici contre Carcassonne (4 décembre 2011), sur une magnifique passe au pied de Richard Apanui, alors qu’on était mal en points (largement menée, l’USD arrachera le match nul 23-23, NDLR). Et puis, j’ai forcément en tête celui de Narbonne ici cette saison (le 27 février). Ça faisait six semaines que je n’avais pas joué et je n’avais que deux entraînements collectifs dans les jambes. Je ne savais pas où j’en étais et je marque. Après une touche et un groupé, ça s’ouvre devant moi et je plonge. Ce n’était pas le plus dur, mais il faisait vraiment du bien. »
La fratrie August
« J’ai eu la chance d’effectuer mes débuts avec mon frère Guillaume, ce fut un énorme plaisir de jouer avec lui. J’aurais aimé pouvoir le faire davantage mais il a dû partir. J’aurais aimé jouer avec Benoît, mais il évoluait à un niveau autre que le mien (rires). Ça ne me fait pas bizarre d’avoir mon frère comme président, car ma carrière est derrière et il n’y a pas l’appréhension du regard des autres. J’aurais bien aimé qu’il m’entraîne quand il en était question, mais il a basculé sur le poste de président. »
Retour en Fédérale 1, avec Dax
« Je me souviens de ce premier match contre Rennes ici. Ça te marque car c’est une nouvelle ère qui démarre, celle du monde amateur. Surtout que tu ne sais pas quand tu vas remonter. Tout le monde te dit : « On va construire quelque chose pour remonter dans les deux-trois ans », mais ça peut durer très longtemps. Tu affrontes des équipes que tu n’as pas jouées depuis tes années cadets (Tyrosse, Saint-Jean-de-Luz, Anglet), ça fait vraiment bizarre. Cette Nationale est une bouffée d’oxygène, avec un championnat resserré et des équipes qui visent la Pro D2. La place de Dax est là aujourd’hui et on travaille pour aller plus haut. »
Son 200e match avec l’USD
« J’aurais pu disputer plus de matchs mais en me retournant, je me dis que j’ai réalisé une belle petite carrière. Je suis content de ce que j’ai fait, d’avoir pu évoluer une année en Top 14 avec mon club de cœur. Maintenant j’espère bien terminer, refaire une petite saison si c’est possible et essayer de partir sur quelque chose d’un peu plus joyeux. Avec pourquoi pas une montée en Pro D2 ? »
Une saison à Hagetmau
« J’aurais préféré avoir une continuité à l’USD mais j’ai dû partir en 2011. Ce sont les aléas du monde pro, il fallait alléger l’effectif pour recruter en 3e ligne et malheureusement, c’est tombé sur moi. Ça a été une intersaison plus que difficile, j’ai mis énormément de temps à m’en remettre car on m’a annoncé très tardivement la décision de ne pas me garder. Ça s’est fait à la dernière minute avec Hagetmau (Fédérale 1) grâce à un super président, monsieur Dumartin, qui m’a fait venir alors que l’effectif était complet. J’ai passé des moments géniaux. C’était un autre rugby, celui de clocher que l’on a connu tout petit, où il n’y a pas la pression du résultat du monde pro qui te bouffe. Tu viens pour faire ce que tu aimes et profiter avec tes potes. Tu réapprends à vivre autrement. Dès février 2012, j’ai rencontré Richard Dourthe et je savais que j’allais revenir. Si je n’avais pas eu cette opportunité de retourner à l’USD et dans le monde pro, cela aurait été très difficile à vivre. En connaissant la suite, je peux dire que c’était une superbe opportunité pour retrouver les valeurs du rugby avec ces gars. Une vraie bouffée d’oxygène. »

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Mar 2021 13:28 #123615 par TCHOU40
Plus d'infos
Le match de ce week-end à Bourgoin sera retransmis en direct sur L'Équipe 21 à 19h15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tiède

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 06:58 - 07 Mai 2021 07:52 #123999 par bruno
Plus d'infos
Si Sud Ouest avait la bonne idée de faire sur l'USDAX le même papier que sur le Stade Montois ou le Bopb pour évoquer la saison prochaine , ce serait une bonne idée.B)
Tiens Synagael non conservé à Biarritz

La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)
Dernière édition: 07 Mai 2021 07:52 par bruno.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 12:21 #124000 par Fly
  • Fly
  • Portrait de Fly
  • Hors Ligne
  • Membre platinium
  • Membre platinium
  • Rouge et Blanc Forever
Plus d'infos

Si Sud Ouest avait la bonne idée de faire sur l'USDAX le même papier que sur le Stade Montois ou le Bopb pour évoquer la saison prochaine , ce serait une bonne idée.B)
Tiens Synagael non conservé à Biarritz


Des rumeurs l'envoient à Dax. Perso j'en veux pas !

ProD2 nous voilà !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 12:38 #124001 par jerome
Plus d'infos

Si Sud Ouest avait la bonne idée de faire sur l'USDAX le même papier que sur le Stade Montois ou le Bopb pour évoquer la saison prochaine , ce serait une bonne idée.B)
Tiens Synagael non conservé à Biarritz


Des rumeurs l'envoient à Dax. Perso j'en veux pas !

il irait à Capbreton avec reconversion à la clé

Le prince charmant s'appelle Jeff Dubois. Et il a bien secoué (en tout bien tout honneur, la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 12:54 #124002 par bruno
Plus d'infos
Si vous avez d'autres rumeurs, ne vous genez pas :)

La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 13:14 #124003 par claudius
Plus d'infos

Si Sud Ouest avait la bonne idée de faire sur l'USDAX le même papier que sur le Stade Montois ou le Bopb pour évoquer la saison prochaine , ce serait une bonne idée.B)
Tiens Synagael non conservé à Biarritz


Des rumeurs l'envoient à Dax. Perso j'en veux pas !


J'ai fait la même remarque à une personne ce matin à la mise en place.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Mai 2021 13:21 #124004 par loub1
Plus d'infos
On peut s'apercevoir qu'aucun joueur dacquois n'est pour le moment annoncé quelque part. C'est certainement bon signe. Mais Mont de Marsan cherche , d'après sud ouest, un ailier / arrière donc attention pour Gatelier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

08 Mai 2021 14:14 #124008 par claudius
Plus d'infos

On peut s'apercevoir qu'aucun joueur dacquois n'est pour le moment annoncé quelque part. C'est certainement bon signe. Mais Mont de Marsan cherche , d'après sud ouest, un ailier / arrière donc attention pour Gatelier.


Dans S-O du jour interview de GATELIER
Dernière phrase "à ce jour il n'y a pas de raison que je m'en aille"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

08 Mai 2021 16:18 #124009 par jerome
Plus d'infos
Surtout que le Stade Montois va faire signer Sayerse de Montauban...

Le prince charmant s'appelle Jeff Dubois. Et il a bien secoué (en tout bien tout honneur, la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

09 Mai 2021 17:51 #124024 par DALTON
  • DALTON
  • Portrait de DALTON
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Rendez nous la préfecture !!!
Plus d'infos

Si vous avez d'autres rumeurs, ne vous genez pas :)

Meghan Markle ne serait pas une voiture

C'est un ouvrier qui a mis la Fuego au garage Renault...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

09 Mai 2021 18:33 #124029 par francis
Plus d'infos
@kekito
Insatisfaite, la Direction lui a balancé une poire

là tu va chercher loin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Mai 2021 15:10 #124111 par francis
Plus d'infos
US Dax : « Chacun doit avoir une forte exigence envers lui-même », explique Jack Isaac
Par Maxime Klein - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié le 22/05/2021 à 13h40
Mis à jour le 22/05/2021 à 14h42

Avant la dernière journée de Nationale à Suresnes ce dimanche 23 mai (15 h 30), Jack Isaac, le manager des rouge et blanc, dresse le bilan de la saison écoulée, avec des regrets, et évoque les secteurs à améliorer pour la saison prochaine
L’US Dax (6e) se rend en région parisienne ce week-end pour disputer le dernier match de sa saison à Suresnes, la lanterne rouge qui reste sur neuf défaites d’affilée, ce dimanche (15 h 30). Un match sans vrai enjeu sportif pour les rouge et blanc. L’occasion pour le manager Jack Isaac de revenir sur « une saison positive, avec beaucoup de regrets ».
Quel est l’objectif de ce dernier match de la saison, sans grand enjeu sportif ?
C’est très important de bien finir la saison, de façon positive, pour la continuité en vue de la saison prochaine. J’espère que les garçons ont envie de conclure sur une bonne note, il y a eu de belles choses, quelques échecs et déceptions mais globalement, c’est une saison très positive. On mérite de finir sur un bon match
Vous allez terminer 5e ou 6e et ne pas vous qualifier pour les phases finales. Quel bilan tirez-vous de la saison ?
Il y a beaucoup de regrets. Vu les moyens qu’on avait et le contexte dans lequel on a évolué, avec un nouveau staff, on a donné tout ce qu’on pouvait et on a tiré le meilleur de ce groupe. Il y a quelques regrets par rapport à des points laissés en route, qui font la différence à la fin, et qui nous auraient permis de jouer pour quelque chose ce week-end. Ce sont des leçons à apprendre pour l’année prochaine. Chaque week-end, c’est très important de marquer des points, ce qu’on n’a pas su faire cette année (trois défaites à zéro point cette saison, à Albi, Narbonne et Massy, NDLR).
Vous allez terminer 5e ou 6e et ne pas vous qualifier pour les phases finales. Quel bilan tirez-vous de la saison ?
Il y a beaucoup de regrets. Vu les moyens qu’on avait et le contexte dans lequel on a évolué, avec un nouveau staff, on a donné tout ce qu’on pouvait et on a tiré le meilleur de ce groupe. Il y a quelques regrets par rapport à des points laissés en route, qui font la différence à la fin, et qui nous auraient permis de jouer pour quelque chose ce week-end. Ce sont des leçons à apprendre pour l’année prochaine. Chaque week-end, c’est très important de marquer des points, ce qu’on n’a pas su faire cette année (trois défaites à zéro point cette saison, à Albi, Narbonne et Massy, NDLR).
Pensez-vous notamment aux trois défaites à domicile (Blagnac, Albi et Bourg-en-Bresse) ou à d’autres rencontres en particulier ?
Ce ne sont pas trop les défaites à domicile, c’est surtout la rencontre à Tarbes (25-22). On rate l’entame de match pendant trente minutes puis on revient dans la partie et, sur la dernière action, on remonte le ballon sur 80 mètres pour marquer… Mais on fait tomber le ballon dans l’en-but pour la gagne. Il y a des matchs à la maison aussi qu’on n’a pas su maîtriser sur la fin, alors qu’on a longtemps mené (Albi, de 16-0 à 21-22, NDLR) ; à Cognac, c’est pareil, le match est largement à notre portée, on mène jusqu’à la 78e minute et on le laisse échapper à la fin. Contre Aubenas, on a le point de bonus offensif qu’on laisse échapper à la fin… En faisant les comptes, avec huit à dix points de plus, ça fait toute la différence.

Vous avez beaucoup perdu contre les cinq premiers du classement (cinq défaites en sept matchs). Dax est-il tout simplement à sa place ?
Oui, on est à peu près à notre place mais on aurait pu être mieux classé, c’est un constat. Après, on ne marque pas énormément d’essais (37 en 19 matchs, 8e attaque), et en différence de points, on est quasiment à l’équilibre (+5). C’est qu’il faut qu’on progresse offensivement et défensivement. Il y a pas mal de choses à améliorer et surtout les fautes techniques, ce sont nos plus grosses lacunes aujourd’hui.
Comment jugez-vous l’apport des recrues arrivées cette saison ?
Elvis (Levi) a amené une plus value énorme à ce groupe. C’est un joueur de haut niveau qui a su amener son expérience et son exigence, comme Toa (Fatotoa Asa). Misha (Kelenjeridze), malheureusement, a été beaucoup blessé et on n’a pas vu sa vraie progression car il était souvent absent. Lasha (Lomidze) a fait beaucoup de progrès depuis ses premières prestations en dedans. Petit à petit, il a su améliorer ses performances physiquement et techniquement. Robert (Lilomaiava) a eu un vrai impact sur certains matchs. Techniquement, c’est un très bon joueur. Il y a eu des matchs moins bons aussi mais c’est un mec qui a le niveau au-dessus. Globalement, le recrutement a été bon et les joueurs ont amené un plus.

Que voulez-vous améliorer l’année prochaine pour tenter d’accrocher la qualification ?
La première chose à améliorer, c’est l’exigence individuelle. Tous les joueurs sont maîtres de leur destin personnellement. Ce n’est pas forcément au staff de driver toute cette progression technique, physique : chacun doit faire les efforts, doit travailler et doit avoir une forte exigence envers lui-même. Pour le recrutement, on essaie de se renforcer avec des joueurs qui pourront tirer ce groupe vers le haut. On a ciblé quelques postes. On a fait une saison difficile en première ligne. Avec les blessés, les absences, on a fait l’année entière avec un droitier (Thibaud Dréan a enchaîné quasiment toute la première partie de saison avant de se blesser au genou au moment où est arrivé Pieter Stemmet, titulaire lors des huit derniers matchs, NDLR). Kelenjeridze a très peu joué (5 matchs, 2 titularisations), c’était compliqué.

Et concernant les autres secteurs ?
On verra déjà qui reste de notre effectif actuel (Lomidze, Stemmet et Dechavanne, Ferrer, Gatelier - une saison - et Aletti - deux saisons - ont déjà resigné, NDLR). Si on peut trouver 5 ou 6 mecs qui viennent ajouter un plus à l’équipe, ça ne sera pas mal car le noyau de ce groupe est bien en place. Ils ont montré de belles choses cette saison et il y a encore une marge de progression, on va essayer de travailler dans la continuité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pascale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Mai 2021 16:33 #124113 par marcos
Plus d'infos
A chaque interview de Jack Issac on découvre un peu plus ses qualités d'analyse des matchs joués et des joueurs, son projet de faire progresser son groupe par 5 ou six recrues ciblées. Pour ma part, j'apprécie ses commentaires.

Il a certainement raison de demander aux joueurs de s'impliquer beaucoup plus personnellement dans leur préparation physique continue et leur technique individuelle (je suppose, l'adresse, la concentration, la récupération, la diététique).
Le temps de l'entraînement collectif doit être effectivement plutôt consacré à la mise en place et répétition des stratégies de jeu et des complémentarités entre joueurs.

Il n'a pas abordé le remplacement de Lassus (domaine du Président).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Mai 2021 09:08 #124124 par francis
Plus d'infos
Olivier August dans S.O. du jour


3 questions à Olivier August (capitaine et 3e ligne de l’US Dax) : « Un bilan satisfaisant »
C’est dommage de finir la saison avec cette prestation aussi poussive que brouillonne ?

Malheureusement, on a été absents tout le match, cela a été même par moments une parodie de rugby. Pour un dernier match sans enjeu, on n’a pas trouvé les ressources et la motivation afin de laisser une belle trace. C’est d’ailleurs le plus regrettable, on aurait dû montrer plus d’envie pour clore ce chapitre. Au regard de la semaine qu’on venait de passer, ce n’était pas forcément surprenant de voir ce visage-là. On s’était pourtant dit qu’il était important de finir la saison sur une bonne note, mais on n’a pas trouvé les clés pour réussir dans notre entreprise. C’est surtout triste pour les joueurs qui partent après une belle aventure humaine.

Justement, qu’est-ce que vous retenez de cette saison ?

Pour cette première saison de Nationale, on souhaitait se jauger et voir où on pouvait se situer. On termine dans les six premiers et on a rivalisé avec pas mal de cadors, c’est un bilan plutôt satisfaisant. Évidemment, quand on a tutoyé le Top 4, on s’est mis à croire à une qualification, mais être dans les six, c’est une bonne base pour la suite. Si cela reste dommage de n’avoir pas conclu par un beau match et une place dans le Top 5, on a pris énormément de plaisir toute la saison. Sur certains gros matchs, on s’est régalés, c’est ce qui restera de cet exercice pas comme les autres.

Quelle sera l’ambition pour la saison prochaine ?

Déjà on va se revoir avec le groupe cette semaine, avant les vacances à compter du 28 mai, car je le répète, nous avons passé de très bons moments. Maintenant, j’espère que cette première base nous amènera à viser la qualification la saison prochaine. Si on ne sait pas encore la future formule de la Nationale, il est certain que les phases finales sont dans un coin de notre tête.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Mai 2021 20:58 #124136 par francis
Plus d'infos
En avant première dans Sud-Ouest

US Dax rugby : retour sur les moments clés de la saison
Par Maxime Klein - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié le 24/05/2021 à 9h19
Mis à jour le 24/05/2021 à 18h53
  
Largement battus dimanche à Suresnes (33-15) lors de la dernière journée, les rouge et blanc ont terminé la saison à la sixième place de Nationale, à neuf points de la qualification. Une saison qui leur laissera des regrets. En voici les principaux tournants
Bien lancée à Blagnac
L’US Dax, qui présentait un nouveau staff mené par Jack Isaac, se lançait dans l’inconnu pour la première journée de ce championnat de Nationale, d’un niveau bien supérieur à celui de Fédérale 1, dans lequel elle évoluait depuis deux saisons. Solides en Haute-Garonne, les rouge et blanc profiteront d’un essai de Faitotoa Asa, de retour au club, pour débuter par une victoire (13-19). De quoi lancer parfaitement leur saison puisque les Landais s’installeront rapidement dans le haut de tableau, confirmant leurs ambitions de qualification. L’USD remportera quatre de ses cinq premiers matchs, dont celui de janvier face à Bourgoin, pour la reprise après près de trois mois d’arrêt.

Les claques de Narbonne et Albi

Les graves blessures de Martin Prat et Alexandre Pilati face à Bourgoin ont-elles laissé des traces dans les têtes dacquoises ? Ce qui est sûr, c’est que lors du match suivant, les rouge et blanc vont réaliser leur pire prestation de la saison à Narbonne, s’inclinant très lourdement (48-10), après un début de match indigne (17-0 à la 12e minute). La dynamique sera subitement cassée et l’USD va concéder quatre revers en cinq rencontres jusqu’à fin février. Notamment à domicile face à Blagnac et Albi. Cette défaite face à un concurrent direct après avoir longtemps mené (16-6 à 21-22) fera très mal aux joueurs de Jack Isaac. Et sera caractéristique des difficultés des Landais face à leurs adversaires dans la course aux phases finales, avec seulement deux victoires (Narbonne et Nice) pour cinq défaites (à Narbonne, deux fois face à Albi, à Massy et contre Bourg-en-Bresse). Rédhibitoire pour espérer se qualifier.

Impressionnant face au leader niçois

Peu de monde donnait une chance à l’US Dax, fessée à Massy (31-17), de s’imposer face au leader niçois, qui ne comptait alors qu’une défaite en 14 matchs et restait sur six victoires d’affilée. Mais les coéquipiers d’Olivier August ont déjoué tous les pronostics en réalisant l’une des meilleures performances de leur saison, en marquant trois essais et plus de 20 points à la deuxième défense du championnat, leur permettant de créer l’exploit (24-22). Revigorés par cet exploit, les rouge et blanc vont se remettre à croire aux phases finales mi-avril, enchaînant trois victoires de rang. Ce qui porte leur dynamique à cinq succès en six rencontres.

Ultime désillusion à Cognac-Saint-Jean-d’Angély

Malgré leur belle dynamique, les Dacquois vont tout perdre dans la dernière ligne droite. La défaite face à Bourg-en-Bresse (16-21), alors qu’ils étaient proches du bonus offensif, leur mettra un premier coup sur la tête. Comme le bonus offensif égaré face à Aubenas (35-19) alors qu’ils avaient quatre essais d’avance. Et que dire de cette défaite à Cognac-Saint-Jean-d’Angély (13-12), début mai, après un essai de pénalité concédé à la 78e minute, face à une équipe qui ne jouait plus rien. « Nous avons été d’une faiblesse énorme », dira même le manager Jack Isaac. Le match qui enterrera définitivement les derniers espoirs de qualification des rouge et blanc, avant une ultime claque à Suresnes (33-15), dans un dernier match sans vrai enjeu.

Face à Nice
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Jui 2021 08:04 #124242 par mitch
Plus d'infos
il y a eu un reportage sur l USD , dimanche 30 mai , dans RENCONTRES a XV....je ne sais pas mettre le lien...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Jui 2021 11:51 #124245 par francis
Plus d'infos

il y a eu un reportage sur l USD , dimanche 30 mai , dans RENCONTRES a XV....je ne sais pas mettre le lien...




J'ai pas su moi non plus :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Jui 2021 12:53 - 03 Jui 2021 12:53 #124246 par jerome
Plus d'infos
Rencontres à XV. Cliquez icil

Il faut avoir un compte gratuit sur France.tv

Le prince charmant s'appelle Jeff Dubois. Et il a bien secoué (en tout bien tout honneur, la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant
Dernière édition: 03 Jui 2021 12:53 par jerome.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2024

Search