Guillaume August (USDAX) : Interview

Championnat 2022/2023 - Journée 1 03 Sep 2022 - 17 h 00

23 - 17

US Dax

US Bressanne Pays de l'Ain

US Dax
US Dax

contre

US Bressanne Pays de l'Ain
US Bressanne Pays de l'Ain

23

SCORE

17

LES LECONS DU PASSE

Par Fly

Après 4 mois de coupure, le Championnat de Nationale reprenait enfin ses droits ce weekend. Et c’est l’équipe de Bourg-en-Bresse, reléguée de ProD2 et candidate déclarée à la remontée immédiate, qui se présentait à Maurice Boyau hier soir. Un 1er adversaire coriace qui rappelait de mauvais souvenirs au public dacquois. En effet, cette même équipe était venue s’imposer en terres landaises il y a 2 ans, après un match soporifique, mais tellement pragmatique. La puissance des Violets avait fini par avoir raison de dacquois courageux mais usés par le combat.

Le match était conforme à ce qui était attendu. Les locaux tentaient de faire vivre le ballon, mais les imperfections inhérentes à un début de saison et la défense rugueuse des joueurs de l’Ain empêchaient au jeu de s’emballer réellement. L’équipe de Bourg s’appuyait sur la puissance de son pack et les percussions de ses ¾ pour tenter de trouver des brèches. Les premiers points étaient pour les visiteurs sur une faute peu évidente en mêlée (4ème minute). Les Rouge & Blanc réagissaient rapidement, d’abord sur pénalité par Cerisier (10ème minute), puis par un essai magnifique en bout de ligne. L’action était déclenchée, depuis le camp dacquois, par Marta qui perforait la défense visiteuse en cassant plusieurs placages. Il était stoppé sur les 22m adverses, mais l’action rebondissait rapidement jusqu’à l’aile de Bouché qui pointait en but (10-3 à la demi-heure de jeu). La conquête était équilibrée, les mêlées propres, nos touches impeccables, la défense solide (le trio Ausset-Ferrer-Aletti était particulièrement efficace), mais les occasions étaient rares. Les locaux héritaient d’une ultime pénalité quelques minutes avant la pause. Cerisier concrétisait. Mi-temps : 13 à 3 pour les Dacquois.

Le match reprenait sur les mêmes bases, chaque équipe tentant d’imposer son style. La valse des remplacements n’y changeait rien. Au fur-et-à mesure de la rencontre, la puissance des Violets commençait à faire son œuvre. Les Landais n’avaient plus de ballon et subissaient implacablement. A l’heure de jeu, sur un maul dévastateur, les visiteurs s’écroulaient sous les poteaux et réduisaient la marque (13 à 10 à la 60ème minute). On se disait alors que le scénario d’il y a 2 ans allait se répéter et que nos valeureux dacquois allaient finir par craquer. Les minutes s’égrenaient et les Rouge & Blanc, vaillants au possible, restaient devant au score. Mieux, ils inscrivaient une pénalité par Berchesi à quelques minutes du terme. Puis la délivrance venait d’un nouvel éclair de Marta qui donnait le tournis à la défense visiteuse, avant que Duprat, d’un coup de pied millimétré trouve Trémeau sur le bord de la touche, qui, à l’aveugle, décalait Gatelier pour un essai somptueux. Berchesi transformait et les dacquois s’envolaient vers la victoire (23-10 à la 79ème). Un dernier essai en force des joueurs de l’Ain dans les arrêts de jeu ne changeait pas l’issue du match. Score final : 23 à 17 pour les Dacquois.

Une victoire méritée, faite de vaillance, d’abnégation, de sérieux en conquête, mais aussi de folie dans le jeu des ¾. Une victoire qui efface la défaite amère contre ces mêmes adversaires il y a 2 ans, mais également celle contre Chambéry en ouverture l’an passé. Le staff pourra sans nul doute s’appuyer sur cette production pour poursuivre dans cette voie.

Côté joueurs : Marta a été l’homme du match, il est à l’origine des 2 essais dacquois grâce à 2 actions de classe. Une bonne pioche assurément. Bolakoro a été solide en défense et a tenté souvent de déstabiliser la ligne de ¾ adverse, Gatelier a été impeccable, comme souvent. La charnière a connu un 1er match plus difficile.

La conquête (mêlée/touche) a été performante face à un pack réputé, Dréan a été très bon, la défense agressive. Sur ce point, la 3ème ligne a été omniprésente, avec une mention particulière au capitaine Aletti. Les recrues Delonca et Luamanu ont été plus en retrait. A noter la sortie sur commotion de Faitotoa qui devrait être absent des terrains plusieurs semaines.

Par Bruno

17 Avril 2021. L’USBPA vient de s’imposer à Dax 21/16 en ne s’étant fait aucune passe , en profitant des fautes locales et de la cécité arbitrale . Ce match, personne à Dax ne l’a oublié puisqu’il nous a évincés des phases finales et a rempli notre réservoir à rancœur pour un bon laps de temps. Les Bressans n’y sont pour rien eux , ils avaient joué en leader pragmatique( ça veut dire chiant et qui gagne pour ceux qui ont quitté l’école après 2000)  , zéro risque , on exploite les erreurs adverses . Cela aurait dû ne pas suffire mais voilà cela a suffi.

Depuis l’Adour a débordé  puis s’est tarie , au moins deux fois. Les Bressans ont été comme à leur habitude voir si Oyonnax avait toujours le leader ship du 01 et ils ont vu. Nous , pendant ce temps , on a fait une saison sans relief, sans intérêt , sans communication, regardant nous aussi notre leader local régaler.

Le hasard du calendrier renvoie les volets chez nous , pour le premier match , à un horaire sans doute destiné à ne pas attirer trop de monde …

Et un premier match, cela ne comporte que très peu de certitudes . Certes chacun s’est essayé lors de match amicaux qui n’ont que l’importance que l’on veut y accorder et que l’adversaire peut y conférer. Pas grand-chose pour nous, face à une équipe de N2 et Suresnes . On a cependant pu entrevoir la révolution promise , du jeu, du jeu , du jeu… est ce la solution face à une équipe à la conquête réputée et au rugby « d’avants » bien huilé ?

 Et puis , qui sait, peut être que les violets ont eux aussi révolutionné leur jeu . Ca relance à tout va , la balle brûle les doigts et les temps de jeu à une passe sont prohibés. On le saura très vite.

Nos joueurs ont donc une revanche à prendre et si Maxime Delonca fricotait encore du côté de la Nive  à l’époque du vol, nul doute qu’il saura transcender ses troupes. Les rouge et blanc jouent quand même gros samedi . On a vu le boulet qu’a été la défaite contre Chambéry l’an passé et l’on se dit que Bourg , favori annoncé , ne va pas venir que pour la beauté de notre cité .Et s’il n’y a pas de bon moment pour jouer cette équipe, la jouer au premier match n’est sans doute pas le plus mauvais timing. Effectif renouvelé, descente à digérer…

Pour nous, c’est un peu l’inconnue aussi. La mêlée n’a pas écrasé grand-chose, la conquête en touche a paru cohérente et certains joueurs ont montré de belles dispositions balle en main. L’envie semble présente, les discours sont positifs, les intentions louables. Mais pour gagner au rugby, il faut certes mettre la tête, s’appliquer en conquête , plaquer à tour de bras, être audacieux balle en main …mais il faut aussi faire aussi peu de fautes que possible , exercice où l’on n’a pas forcément excellé ces derniers temps .

C’est sur une page blanche que l’USDAX va poser ses premiers mots ce week end . Nouveau président, nouveau staff, effectif renouvelé au tiers.  A priori, l’infirmerie ne devrait pas trop peser , même si Elvis sera encore absent.

Voilà, sans être gourmand, tout le monde se contenterait de la victoire . Car , à la vue de l’adversaire, si elle est bout , c’est que les gars auront tout donné . Comme il y a quelques mois certes .

ALLEZ DAX

US Dax

US Dax

US Bressanne Pays de l'Ain

US Bressanne Pays de l'Ain

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2023

Search