Matchs de l'U.S.Dax

Championnat 2020/2021 - Journée 5 17 Oct 2020 - 19 h 00

23 - 21

US Dax

Tarbes Rugby

US Dax
US Dax

contre

Tarbes Rugby
Tarbes Rugby

23

SCORE

21

Au bout du suspens

par Fly

Auteurs d’un bon début de saison avec 2 victoires, dont 1 à l’extérieur, et 1 défaite prévisible à Albi, les Rouge & Blanc recevaient hier soir d’ambitieux tarbais. Face à une équipe réputée solide devant, les dacquois s’attendaient à une partie âpre et disputée. Et ils ne furent pas déçus.

D’abord dominateurs grâce à une conquête propre, les joueurs de la cité thermale mettaient leurs homologues à la faute dès la 2ème minute. Prat, impeccable au pied hier soir, sanctionnait les visiteurs d’une pénalité (3-0). Quelques minutes plus tard, après plusieurs temps de jeu, sur un ballon écarté vers les ¾, Pisano accélérait et prenait l’intervalle dans les 22 mètres adverses, il trouvait Dias venu parfaitement à hauteur, qui lui remettait intérieur, et le centre dacquois plongeait en-but au milieu des poteaux. Prat transformait. Score 10-0 au bout de 6 minutes de jeu. Entame parfaite. Les joueurs du Stado ne tardaient pas à réagir, et très vite les locaux ont dû enfiler le bleu de chauffe pour résister aux assauts tarbais. Plus puissants devant, ils mettaient à mal la défense dacquoise qui résistait tant bien que mal. Quelques placages manqués, ou pas assez appuyés, permettaient aux joueurs de Tarbes de progresser rapidement. Ajoutez à cela une conquête défaillante, notamment en touche (5 ballons au moins perdus hier soir encore), et les locaux finissaient par craquer. Essai transformé à la 15ème minute. Les débats s’équilibraient ensuite jusqu’à la mi-temps, chaque équipe enquillant 3 points sur pénalité. Les dacquois avaient fait front, multipliant les placages au ras, avec Lévi et Aletti en fers de lance, ils avaient aussi tenté à tous les coins du terrain grâce à un intéressant triangle arrière (Gatelier-Prat-Pilati), bien épaulé par Dias dans les remontées de balle. Mais, il fallait tenir encore 40 minutes.

A la reprise, les dacquois subissaient à nouveau la puissance adverse, mais ils étaient bien décidés à faire front. Sur quelques fulgurances, les Rouge et Blanc investissaient le camp visiteur et allaient à dame, par Dias en bout de ligne, après plusieurs séances de ballons portés. Prat transformait encore, du bord de la touche, 2 points supplémentaires qui allaient s’avérer déterminants. Score 20 à 13 à la 50ème minute. Deux belles entames de mi-temps de la part des dacquois qui leur permettaient de faire la course en tête durant toute la partie. Débutait alors la valse des changements. Les Tarbais musclaient encore leur équipe quand nous étions limités par la profondeur de notre banc, notamment en 1ère ligne. Les buteurs enquillaient à tour de rôle, le score était de 23 à 16 pour les dacquois à la 67ème minute. La fin de match était haletante, presque insoutenable. Une faute de main dans nos 22m, offrait une mêlée aux visiteurs. Pénalisé en mêlée pour la 3ème fois du match, Faitotoa écopait d’un carton jaune. Les dacquois étaient clairement en danger, à la limite de l’essai de pénalité. Le jeune Dufour entrait au beau milieu de la tempête, au bon moment pour caler la mêlée dacquoise. Après plusieurs mêlées disputées, les locaux bénéficiaient d’un coup-franc. Sauvés ! Du moins le croyait-on. En effet, sur cette dernière action, Dufour sortait sur blessure. Les dacquois étaient alors obligés d’évoluer à 13 contre 15 à cause de la règle de la carence, aucun autre joueur ne pouvant évoluer au poste de pilier gauche. Les mêlées étaient alors simulées. La pression augmentait encore sur la ligne dacquoise. Dans un ultime effort, les visiteurs marquaient un essai sur le gong, en bord de touche. La transformation passait à côté des perches pour ¼ de poil de mollet de fourmi, préservant ainsi la victoire dacquoise 23 à 21 !

Une victoire sauvegardée avec les tripes, du combat à tous les instants, une défense héroïque, et l’envie d’envoyer du jeu dès que possible. Malgré des carences de puissance toujours évidentes et des imperfections nombreuses, cette victoire est importante et replace les dacquois en haut du classement. Attention malgré tout, Dufour va allonger la liste des blessés en 1ère ligne (Kelenjeridze, Delblancu, Auzqui) et les options vont devenir très limitées. Espérons que cela ne pénalise pas notre équipe lors d’échéances futures. Place à Chambéry, une équipe de milieu de tableau, invaincue à domicile (victoires contre Massy et Bourgoin) et battue de peu à l’extérieur (2 points de bonus arrachés). Tout sauf une partie de plaisir. Allez Dax !

Côté joueurs : Lévi était au four et au moulin comme à chaque match, Dréan s’est encore envoyé pendant 80 minutes, la 3ème ligne (Ferrer-Dias-Aletti) a tenu la comparaison avec sa rivale, la charnière titulaire (Reteau-Cerisier) a fait un match plus que correct, Pisano a été précieux au centre, les ailiers (Pilati-Gatelier) ont été intenables et Prat a été solide à l’arrière, et surtout impeccable au pied (100 %).

Par Francis

Samedi on reçoit Tarbes pour le compte de la cinquième journée de ce championnat de National que l'on peut qualifier de petite PROD2. Notre dernière confrontation avec le Stadoceste Tarbais date du mois de mai 2016 et on avait perdu 15 à 6 à Maurice Trelut. Quatre joueurs étaient déjà là pour ce match : Prat - Delai - August et Faitotoa.Tarbes était relégué administrativement et nous on bataillait au fin fond du classement pour le maintien que l'on finit par obtenir de justesse lors de la dernière journée.

Nous avons les mêmes couleurs : rouge et blanc mais chez eux c'est plus flamboyant. Le match de juin 1973, je n'en souviens et certains dirigeants en place aussi... On perdait notre dernière finale, dernière d'une série de cinq.

Tarbes est cinquième avec 10 points : quatre matchs, deux victoires, un nul et une défaite. Un ancien Dacquois Méron est dans leurs rangs.

Dax dixième avec huit points : trois matchs, deux victoires, une défaite .

Quelle équipe Isaac va aligner samedi soir face à une formation tarbaise qui ne viendra pas à Dax pour faire l'impasse sur le gain du match comme semble-t-il à Bourgoin. Vu le groupe présent à la mise en plac,e il est acquis que l'on ne verra pas les deux géorgiens présentés comme étant des recrues phares; j'ai nommé Kelenjeridze et Lomidze. Berchesi suspendu, qui a l'ouverture ? Il semblerait que Dias ait une nouvelle chance malgré son match moyen à Albi.  

Pour notre deuxième prestation à Maurice Boyau la victoire ne doit pas nous échapper si l'on veut garder le contact avec la tête du classement malgré un match en retard. Le temps sera beau, cela va nous changer de la réception de Dijon. Si nos avants font le boulot et nos 3/4 disponibles toutes les conditions seront réunies pour passer une bonne soirée. 

Allez Dax

US Dax

US Dax

Tarbes Rugby

Tarbes Rugby

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2020

Search