Account

Please wait, authorizing ...
×

SUJET : [2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119065

  • jerome
  • Portrait de jerome
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 7945
  • Remerciements reçus 414
Pour être franc, ce scénario me convient assez... et c'est bien celui que j'avais imaginé juste avant le match. Comme le dit Tauzin, gagner d'un point ou perdre de 4, c'est pareil... Soit on leur mettait une pilule à l'aller (au moins 20 points) et là on pouvait voyager sereinement, soit on gagnait ou perdait avec peu de points et tout restait permis... Evidemment, gagner c'était bon pour notre moral, mais Rouen nous aurait attendu fermement... Là, en gagnant le match aller à l'extérieur, ils vont peut-être se relâcher inconsciemment...

Tout ceci me rappelle le 8eme de finale de la saison 90/91... Dax reçoit Montferrand... Montferrand qui nous avait étrillé l'année précédente en 1/4 de finale. Défaite des rouge et blanc à domicile 9-15 (pas loin du résultat d'hier)... Victoire au retour à Michelin 38-22 avec un doublé de Dezès, déchainé ce jour là. Pourtant, les observateurs de l'époque ne donnaient pas grand espoir aux dacquois de se qualifier... Mais ils l'avaient fait, en se libérant totalement, n'ayant rien à perdre... comme samedi prochain.

ALLEZ DAX !!!
Attends qu'un prince charmant trouve le chemin du stade et réveille la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: francis

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119066

  • loub1
  • Portrait de loub1
  • En ligne
  • Fédérale 1
  • Allez les rouges ...
  • Messages : 987
  • Remerciements reçus 36
Tout à fait Jérôme. Avec cependant un coup tactique des entraîneurs dacquois de l'époque. Lescarboura 15 à l'aller qui glisse en 10 pour le retour, Thierry Lacroix 10 qui se décale en 12 et Laurent Bossire qui rentre en 15. A la fin du match d'hier j'ai effectivement pensé comme toi à cette confrontation contre l'ASM où nous avions pris une interception de St André en fin de match alors que le score était de 9-9.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119068

  • claudius
  • Portrait de claudius
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 3220
  • Remerciements reçus 187
Tous les espoirs sont permis.
B BERENGUEL m'a donné rdv pour la demie à DAX :P
LA COMMUNICATION C'EST COMME LE CHINOIS, CELA S'APPREND
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119070

  • jerome
  • Portrait de jerome
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 7945
  • Remerciements reçus 414
Le commentaire du match, par Fly, est en ligne
Attends qu'un prince charmant trouve le chemin du stade et réveille la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119071

  • Philou401
  • Portrait de Philou401
  • Hors ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 12
Petite question pour ceux qui étaient présents, les supporters de Rouen étaient là ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119072

  • francis
  • Portrait de francis
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages : 6173
  • Remerciements reçus 232
Philou401 écrit:
Petite question pour ceux qui étaient présents, les supporters de Rouen étaient là ?

oui mais en petit nombre me semble t il
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: Philou401

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119073

  • claudius
  • Portrait de claudius
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 3220
  • Remerciements reçus 187
Philou401 écrit:
Petite question pour ceux qui étaient présents, les supporters de Rouen étaient là ?
J'ai entendu une personne encourager ROUEN, peut être une curiste perdue au milieu de la tribune.
LA COMMUNICATION C'EST COMME LE CHINOIS, CELA S'APPREND
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: Philou401

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119075

  • guilhem
  • Portrait de guilhem
  • Hors ligne
  • Fédérale 2
  • Messages : 490
  • Remerciements reçus 66
Sur le forum du stade montois, le prix Goncourt Mitch 40, dégouline à nouveau de toute sa classe ...il adorerait que nous n'existions pas. Mais iI est finalement tellement drôle :P
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119076

  • BILOUD
  • Portrait de BILOUD
  • Hors ligne
  • Fédérale 3
  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 29
guilhem écrit:
Sur le forum du stade montois, le prix Goncourt Mitch 40, dégouline à nouveau de toute sa classe ...il adorerait que nous n'existions pas. Mais iI est finalement tellement drôle :P

Quelle quiche ce Mitch 40 !!!!!!!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119079

  • TCHOU40
  • Portrait de TCHOU40
  • Hors ligne
  • Fédérale 1
  • Messages : 853
  • Remerciements reçus 42
Tout d'abord petit remerciement à Gigi et son équipe pour la bonne volonté mise cette semaine pour créer une osmose autour de l'équipe fanion.
Belle affluence avec ces 4500 spectateurs et match agréable à suivre malgré le peu de points mais grâce à la belle volonté affichée par les culs rouges.
Dax n'a pas du tout été ridicule et a lutté avec ses armes contre le "Nevers" de la fédérale.
Je suis réaliste et lucide pour le match retour normalement ce sera le dernier de la saison mais sur un malentendu.....
Perpignan a bien gagné à Montpellier en Top 14 et hier soir les bretons de Rennes se sont bien tapés les quataris de Paris en CdF.
Donc faisons confiance au duo d'entraîneurs pour motiver les troupes et attendons l'exploit quasi impossible qui nous permettra de revenir à Maurice Boyau pour les demis.
Sinon autant ranger les crampons et sortir les tongues
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: david, francis

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119080

  • francis
  • Portrait de francis
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages : 6173
  • Remerciements reçus 232
BILOUD écrit:
guilhem écrit:
Sur le forum du stade montois, le prix Goncourt Mitch 40, dégouline à nouveau de toute sa classe ...il adorerait que nous n'existions pas. Mais iI est finalement tellement drôle :P

Quelle quiche ce Mitch 40 !!!!!!!!!

Tu connait la différence entre lui et une bourrique ,il y en a pas sauf que je préfère la bourrique
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119082

  • bruno
  • Portrait de bruno
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 5403
  • Remerciements reçus 120
guilhem écrit:
Sur le forum du stade montois, le prix Goncourt Mitch 40, dégouline à nouveau de toute sa classe ...il adorerait que nous n'existions pas. Mais iI est finalement tellement drôle :P
mitch 40 est le croisé d'un bulot et d'une plante verte . C'est un abruti haineux comme il n'en existe pas depuis des lustres. mais au second degré , son niveau de connerie est en effet très drole.
Cependant, vous devez vous faire chier pour aller sur le forum du stade Montois :)
La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par bruno.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119084

  • jerome
  • Portrait de jerome
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 7945
  • Remerciements reçus 414
www.paris-normandie.fr/sport/rugby-feder...puise-dax-LK14964429

César est venu, il a vu et il a conclu de manière impériale que « Rouen n’aura pas de souci au retour ». Deuxième ligne de Mont-de-Marsan (Pro D2), César Damiani (plus de 200 matches à ce niveau) était un observateur neutre de la première manche entre le RNR et Dax, samedi dans les Landes en quart de finale des play-offs d’accession. « Ce sont deux équipes joueuses mais Rouen a fait la différence dans les vingt dernières minutes, expose l’ami de jeunesse toulonnaise de Fabien Dorey, le talonneur normand. Dax avait tout mis dans la bataille avant. Sur l’ensemble de la partie, Rouen n’a pas été bien payé car il a développé plus de jeu. »

Les Normands ne sont pas tombés des nues en posant leurs crampons à Dax qu’ils avaient distancé plus largement à deux reprises en poule (23-8 ; 33-9). « On savait que ça allait être un sacré combat, que ça ne serait pas la même musique en play-offs, concède le deuxième ligne Gambo Adamou. Cette fois, c’était un match serré jusqu’à la fin mais ça n’a pas été une surprise. En phase finale, l’engagement physique, c’est 100 % pour tout le monde. Dax avait bien plus de volonté aujourd’hui car il voulait défendre au mieux ses couleurs. C’est quand même une équipe référence en France. Même s’il n’y a pas eu forcément la manière, la moitié du boulot a été faite avant le match retour. »

Pendant plus d’une heure, les Seinomarins ont été tenus en échec, par moments sérieusement secoué même si Dax n’a vu leur en-but qu’à la jumelle. « On s’est appuyé sur une très grosse défense, se félicite le capitaine Jorick Dastugue. Je suis fier de tous les gars qui se sont bien accrochés. On a gardé une ligne homogène. On a bien fermé à l’intérieur sachant que Dax aimait percuter dans cette zone. » Offensivement en revanche, les Rouennais ont été trop imprécis pour prétendre enfiler les essais comme des perles. Trop de ballons sont tombés, trop de passes ont fini dans le vide ou en touche. « On est tellement enthousiastes et excités qu’on est allés trop vite », estime Fabien Dorey. « On ne s’attendait peut-être pas à une si belle résistance de Dax quand même », assure Pierre Barthère.

A force de se surpasser, de jouer en surrégime, les Landais ont fini par exploser le moteur. « Comme Dax joue beaucoup, ses piliers se fatiguent sans doute plus vite que les nôtres, analyse Fabien Dorey. On était sans doute un peu mieux au niveau du cardio et du physique dans les contacts. » Ce travail de démolition a permis au RNR de construire son succès sur le tard, avec le concours de ses remplaçants frais comme des gardons, notamment en première ligne avec le trio Clamy-Edroux – Becquet - Innocente.
James se réveille

« Ils ont apporté beaucoup d’énergie. On a joué les vingt dernières minutes dans le camp de Dax, on a mis beaucoup de pression et poussé les Landais à la faute », souligne Richard Hill.

L’heureuse conclusion a tout de même tardé, James perdant pied sur les trois premières des cinq pénalités que sont allés chercher ses avants entre les 68e et 85e minutes. « Il y avait beaucoup d’enjeux et de vent, plaide Gambo Adamou. Même si Matty a loupé quelques coups de pied, il nous a fait du bien. » Sur un départ de Campeggia derrière une mêlée, le Néo-Zélandais aura été le seul à atteindre l’en-but pour l’unique éclair d’un match tendu et âpre. Un choc front contre front dans lequel les artistes sont restés derrière le rideau.

Les quarts de finale aller : Blagnac - Bourgoin 21-16, Saint-Jean-de-Luz - Valence/Romans 20-27, Dijon - Albi 19-15.

Le centre de formation multi clubs à Allorge ?

Le Rouen Hockey Elite, le Rouen Métropole Basket, le Rouen Normandie Rugby et Quevilly-Rouen Métropole (football) avaient annoncé il y a quelques mois leur rapprochement pour la création d’un centre de formation qui devrait ouvrir entre 2020 et 2022. Le choix du site serait sur le point d’être finalisé : il s’agirait de l’ancien stade Louis-Allorge au Grand-Quevilly, situé entre le stade Robert-Diochon et le Zénith.
« Ce n’était pas bon pour mon cœur »
Jean-Louis Louvel, le président du RNR, par ailleurs propriétaire de Paris-Normandie, était sous tension samedi lors de la victoire à l’arraché sur Dax.
Comment jugez-vous le résultat de votre équipe ?
Jean-Louis Louvel : « Je suis content de la victoire dans un match qui n’était pas bon pour mon cœur. A l’extérieur, c’est un beau résultat. La semaine prochaine, on sera peut-être content des quatre points qu’on a difficilement obtenus. Matty (James) qu’on surnomme Happy Feet (pieds heureux) ou Gold Feet (pieds d’or) a eu du mal sur ce match. Ça m’a surpris de sa part quand on sait ce qu’il a fait sur la saison mais ce n’était pas son jour. Nos joueurs ont eu du mal à gérer la pression. La première mi-temps n’a pas été à la hauteur. En deuxième, les gars étaient plus dans le match. Notre défense a bien été au rendez-vous. Avec un quart d’heure de plus, on aurait plus vu notre jeu mais le boulot a été fait. »
Quel a été votre discours cette semaine ?
« J’ai vu les joueurs mercredi soir. Je ne leur ai pas mis la pression car ils ont en bien assez comme ça. J’ai dit qu’il fallait mettre en avant le travail de la saison, avec beaucoup de discipline. Et surtout, je leur ai dit que je ne leur reprocherai rien si, comme l’an passé, ils échouent en se vidant les tripes sur le terrain. C’est ce qu’ils ont fait samedi et je leur en suis reconnaissant. J’avais aussi demandé une discipline sur l’alimentation et proscris l’alcool. Les enjeux sont tellement importants. Je leur ai enfin rappelé qu’aucun d’entre eux n’a envie de refaire une année en F1. Ça, c’est une belle motivation. Je m’exprime rarement auprès d’eux et quand je le fais, ça porte un peu. »
Ce petit écart ménage le suspense et incitera le public à investir Diochon samedi...
« C’est effectivement un bon motif pour dire aux Rouennais et aux Normands qu’ils ne nous oublient pas et qu’ils viennent soutenir leur équipe comme l’ont fait les Dacquois chez eux. On espère que tout le monde sera au rendez-vous. Je pense qu’à domicile les gars voudront démontrer tout leur savoir-faire. Pour les spectateurs, j’ai envie qu’ils montrent leur jeu mais moi je veux surtout qu’ils se qualifient, quelle que soit la manière. »
Pensez-vous remplir le stade ?
« Au total, il y a 8 040 places. On sera à 70 ou 80 % de remplissage. Et si on va en demie, pour le match d’accession, on devrait être à guichets fermés comme l’an passé face à Bourg. »
Gabin Villière était « possédé »
Gabin Villière a subi une dépressurisation samedi à Dax pour son retour sur la planète du XV. Envoyé dans une autre galaxie après ses exploits avec l’équipe de France à 7 lors des tournois de Vancouver, Hong Kong et Singapour, l’ailier du RNR a passé une soirée délicate, il n’a jamais pu prendre ses jambes à son cou. Contraint à défendre plus qu’à l’ordinaire, le Virois de 23 ans a même écopé d’un carton jaune juste avant la pause pour un en-avant jugé volontaire sur une tentative d’interception. « La sanction était justifiée, j’ai été bête. Je me suis mis beaucoup de pression tout seul pour ce match. Ce carton m’a finalement fait du bien. Il m’a permis de redescendre, de me poser. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été possédé comme ça, par la pression de tout, par les play-offs, mon retour à quinze, par ce qui se passe autour de moi. »
Une clause libératoire de 100 000 €
L’ailier aux semelles de vent peut en effet avoir le tournis car un paquet de clubs de Top 14 lui fait la cour, notamment Clermont-Ferrand, Castres et Montpellier. Ce lundi matin, Gabin Villière rencontre d’ailleurs Jean-Louis Louvel, le président du RNR pour débroussailler son avenir. Certes, il lui reste deux ans de contrat mais il pourra s’y soustraire si un club paye sa clause libératoire d’un peu plus de 100 000 €. « Je ne me prends pas la tête. Je me laisse du temps, j’essaie de ne pas y penser maintenant même si la situation est compliquée. A un moment, il faudra faire un choix. Ça serait bien que ça se débloque avant de jouer Albi en demi, si nous y allons, pour ne plus me prendre la tête. Après, si Rouen monte en Pro D2, je peux aussi rester. »
Jean-Louis Louvel va avancer des arguments pour tenter de conserver une année encore cette pépite façonnée au club, après des débuts à Vire. « Il a encore le temps de faire le grand saut. Comme on l’a vu ce soir, il peut encore faire des erreurs sur le terrain. Il a encore son potentiel à développer et de la maturité à acquérir. Je lui ai dit : si tu ne vas pas en Top 14 la saison prochaine, tu iras après. Quoi qu’il arrive, il pourra toujours monter dans le train plus tard, contrairement à d’autres pour lesquels une opportunité ne se présente qu’une fois. On va discuter du projet du club, de la place qu’il pourrait y avoir. Avec ses exploits à 7, il n’y a pas meilleur ambassadeur que lui en Normandie. Il pourrait m’être fort utile pour inciter les jeunes à nous rejoindre. J’ai beaucoup d’amitié pour Gabin. Ce qui m’importe, c’est son avenir. Je sais qu’il prendra la meilleure décision. »
Dans la fraîcheur de la nuit dacquoise, l’ailier normand promettait de redevenir lui-même pour le retour samedi à Diochon. « Ce match m’a remis la tête à l’endroit. Je suis prêt à 300 %. Je promets à tout le monde que ce sera beaucoup mieux. » La fusée est sur le pas de tir...
Les Landais ne lâcheront rien
Les Normands ont rempli la première partie du contrat. Vainqueur à Dax samedi (13-9), le Rouen Normandie Rugby a un pied et demi en demi-finale, mais avant de penser à l’obstacle suivant et à monter dans l’antichambre de l’élite, il faudra terminer le travail, samedi soir, à Diochon. « On est encore loin de la Pro D2, assure l’entraîneur Richard Hill. On a gagné qu’un match sur quatre. Il faut respecter cette équipe de Dax qui a vraiment très bien joué, il faudra être concentré. »
En effet, avec seulement quatre points d’avance à mi-parcours, les Seinomarins ne sont pas à l’abri d’une désillusion à domicile. Néanmoins, le piège a été évité et les signaux sont au vert avant le deuxième acte. « Ce qui est intéressant, c’est que nous avons gagné, alors qu’on n’a pas joué comme on est capable de le faire. J’espère que cela va nous mettre en confiance, si on avait perdu, cela aurait été compliqué mentalement, estime le technicien britannique. On sera chez nous pour ce match retour,
devant notre public. Je peux vous
assurer qu’on va jouer beaucoup mieux la semaine prochaine. »
L’autre point positif du week-end, c’est que les Rouennais n’ont pas eu de casse. Les Landais ne peuvent pas en dire autant puisqu’ils ont perdu leur pilier gauche, dès la 30e minute, tandis que leur ouvreur uruguayen Berchesi a également dû quitter ses partenaires à l’heure de jeu (côtes).
« Cela ne change pas grand-chose »
« Avec ce format en aller-retour, il n’y a pas beaucoup de temps entre les deux rencontres, cela va les gêner à l’entraînement cette semaine, peut-être même qu’il leur manquera quelques joueurs pour le match », note Richard Hill.
Pourtant, les Dacquois croient toujours à l’exploit. « Cela reste jouable, que l’on ait perdu de quatre points, ou gagné de deux, cela ne change pas grand-chose », avance leur entraîneur Frédéric Tauzin, en faisant allusion aux deux dernières pénalités de James (79e, 80e+5). Il faut le reconnaître, les successeurs de Pierre Albaladejo auraient très bien pu créer la surprise. « Les garçons ont livré une belle partie, notamment défensivement, on a manqué d’un peu de lucidité, notamment en jouant trop à la main, alors que parfois Rouen manquait de couverture en troisième rideau. Maintenant, si on veut espérer quelque chose, il faut qu’on arrive à jouer libéré. »
Ce que les Landais parviendront sans doute à faire, étant donné qu’ils n’auront pas du tout les faveurs des pronostics. La pression sera sur les épaules normandes.
« On a encore du travail, concède Richard Hill. Notamment sur la conquête, on peut faire mieux. » En effet, si les Seinomarins ont réussi à perturber les Dacquois sur leurs lancements, ils ont aussi été pris sur les leurs.
« Les deux équipes étaient dans la même poule, on s’était déjà affronté deux fois, je pense donc qu’il y a pas mal de travail à la vidéo des deux côtés, pour décrypter les stratégies adverses. C’est pour ça que c’était un match assez piégeux », détaille le demi de mêlée Florent Campeggia. La partie d’échecs continue.
À DAX, ROUEN
BAT DAX 13 À 9 (7-6)
Arbitre : M. Rozier (Ile-de-France).
Spectateurs : 4 500.
Les points pour Dax :
3 pénalités Berchesi (20e, 39e), Curutchet (57e).
Les points pour Rouen :
1 essai James (31e), 1 transformation James (31e), 2 pénalités James (79e, 80+5).
Carton jaune pour Rouen : Villière (40e).
DAX : Gatelier – Delai, Hollet, Argel, Dechavanne – Berchesi (Curutchet, 56e), Garrouteigt (Reteau, 49e) – August, Soqeta (Ferrer, 60e), Berenguel – Helmbacher, Loiret (Tuilagi, 69e) – Kuparadze (Lape, 30e), Delblancu (Cramont, 49e), Faitotoa (Rameau, 66e).
Entraîneur : Frédéric Tauzin.
ROUEN : Milhorat - Lemi, Tabualevu, Ratuvou, Villière – James, Campeggia (Cazale-Debat, 71e) - Domolailai, Dastugue, Barthère (Vincent, 71e) – Adamou (Toevalu, 68e), Giraud – Knight (Clamy-Edroux, 68e), Dorey (Becquet, 68e), Martin (Innocente, 63e)
Entraîneur : Richard Hill.
Attends qu'un prince charmant trouve le chemin du stade et réveille la belle dacquoise au bois de Boulogne dormant
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
The following user(s) said Thank You: bruno, claudius, le bougnat

[2018-2019 1/4 Aller] DAX - ROUEN il y a 2 mois 2 semaines #119087

  • claudius
  • Portrait de claudius
  • Hors ligne
  • Top 14
  • Messages : 3220
  • Remerciements reçus 187
Encore une fois, en fin de match nous avons eu droit à la surveillance de la tribune par la sécurité.
La saison prochaine, avec la nouvelle tribune, (livraison en septembre) cela ne va plus être possible.
Que va t-il inventer.
LA COMMUNICATION C'EST COMME LE CHINOIS, CELA S'APPREND
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par claudius.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: admin1, francis
Temps de génération de la page : 0.252 secondes

Photos

2019-03-29 dax nantes 33  13  79.jpg
Custom Adv 2
Category Name

Lorem ipsum dolor elit sit amet, consectetuer adipiscing proin sed odio.

Custom Adv 1

Association Allezdax.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleifend, arcu a dictum varius, risus neque venenatis arcu, a semper massa mi eget ipsum.

U.S.Dax Twitter