MEDIAS ET USD

02 Aoû 2022 16:49 #126747 par bruno
Plus d'infos
très bon article.
Puisque le club lit ce qu'on écrit ici, je dirais juste : Comment peut on être crédible lorsqu"aucune communication n'est faite sur la situation d'Isaac durant la saison précédente ?
Comment se fait il que le président ait changé sans la moindre communication ?
Mais vous vivez dans quel siècle ??? Il vous reste un noyau, vieillissant, de supporters mais à ce rythme d'erreurs de communication ...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fly, loub1, francis

La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Aoû 2022 20:46 #126760 par mailloche
Plus d'infos
Belle interview de Delonca dans le MIDOL de demain... Ce mec transpire la simplicité et semble bien motivé à nous apporter toute son expérience!!! A n'en pas douter, une belle pioche!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Aoû 2022 21:33 #126761 par bruno
Plus d'infos
C'est clair . Aucun doute sur lui, loin de là !

La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 08:53 #126769 par PierDax
Plus d'infos
Lors de la présentation des joueurs pas étonnant que ce soit lui qui ait eu la plus grande ovation, c'est un vrai leader qui mouille le maillot, les supporters aiment ça !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 11:08 #126770 par francis
Plus d'infos
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TCHOU40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 11:23 #126771 par francis
Plus d'infos
Dans SUD-Ouest



US Dax : cinq ans pour transformer l’essai de la dernière chance
Par Julie L’Hostis - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié le 05/08/2022 à 10h07
Mis à jour le 05/08/2022 à 10h07

Ce mercredi 3 août, l’US Dax rugby présentait le projet mis en place jusqu’en 2027. Jeff Dubois a parlé des objectifs sportifs quand Philippe Jacquemain a donné les raisons de sa nomination au poste de président


« Les gens sont venus pour voir les joueurs plutôt que pour m’écouter parler », lance le maire de Dax, Julien Dubois, au moment de prendre la parole, lors de la présentation du projet de club de l’US Dax rugby, mercredi 3 août en début de soirée, dans la grande tribune. Juste avant de la laisser au nouvel entraîneur, Jeff Dubois, tout juste auréolé d’un titre de champion de Pro D2 avec Bayonne, il a rappelé le soutien de la ville de Dax et du Grand Dax au club.

Une fois le micro en main, l’ancien entraîneur des arrières du XV de France fait d’abord le constat qu’avec un budget de 6,5 millions d’euros, le Stade Montois vient de faire une belle saison mais reste dans les plus petits de Pro D2. Celui de l’USD étant de 2,5 millions cette saison, il demande donc au public de laisser le temps au club de se construire pour atteindre les objectifs fixés d’un accès à la Pro D2 et d’une viabilité à ce niveau pour 2027 (lire par ailleur

Il poursuit : « Nous avons beaucoup échangé avec les joueurs et je peux vous dire que l’histoire et l’ADN de ce club sont présentes chez chacun d’entre eux. L’envie de le faire remonter là où l’histoire l’a connu est beaucoup revenue dans leur discours, ils en ont la motivation. Ils ont aussi beaucoup parlé de gagner donc je pense que l’on pourra se baser sur un gros état d’esprit. Nous vous attendons nombreux contre Bourg-en-Bresse pour le début du championnat mais aussi contre Suresnes en match amical (13 août, 15 heures). Il y aura sûrement des couacs, ne soyez pas surpris, mais on aura une grosse mêlée avec Marc (dal Maso) donc on récupérera le ballon ! » Les joueurs, appelés par lignes, se sont ensuite installés face à l’assemblée, accompagnés par ses applaudissements. « Ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu une présentation comme ça. Il nous tarde de commencer », ont glissé certains d’entre eux après la cérémonie.

Jeu de la corde sensible
Voilà pour le côté encourageant. Pour le reste, Philippe Jacquemain, nouveau président du club, a lancé la présentation par un discours marqué par l’émotion. Celle de voir le public présent et Claude Dourthe, Jean-Louis Bérot, Alain Pécastaing et tous ses « amis » assis au premier rang. Il leur a retracé son parcours au sein du club dans lequel il est rentré « il y a cinquante ans ».
Il a énuméré tous les internationaux que l’USD a connus, interpellé la famille Chastenet, propriétaire de plusieurs Intermarché, pour qu’elle sollicite ses fournisseurs, comme lui et « Gigi » Ponteins l’ont fait avec les leurs. Il a indiqué qu’il allait falloir trouver les moyens ensemble, « en faisant des petits gestes, un petit billet par ci, un petit billet par là », qu’une lettre avait été écrite pour être envoyée aux 500 plus grandes entreprises des Landes et qu’une recherche de partenaires nationaux allait aussi être nécessaire.

N’écoutez que moi
Il a également trouvé opportun de revenir sur l’article paru dans notre édition du mardi 2 août. Il a d’abord évoqué le projet proposé par le président de l’USD de 2016, sans le nommer, pour justifier le départ de ce dernier : « On nous parle d’un homme qui est venu avec 300 000 euros et un projet à 600 000 euros alors qu’il n’avait donc pas un rond. Nous lui avons surtout dit que ce n’était pas viable ». Avant d’ajouter devant un public médusé : « Avec le conseil d’administration, nous lui avons évité le suicide financier et familial ». Il a enchaîné avec les cas problématiques de deux ex-joueurs, Alex Tulou et Olivier August. Pour le premier, non gardé alors qu’il était convenu dans son contrat qu’il basculerait dans le staff, Philippe Jacquemain a résumé la situation sans ménagement : « Qu’a-t-il apporté au club ? Rien ». Pour le second, « frère de Benoît » et absent hier, il a promis qu’une « solution était en train d’être trouvée pour lui faire une place »

Et avec une stature d’homme providentiel, il a enfin expliqué son arrivée à la présidence du club et le nouveau statut de directeur général de Benoît August : « Il y a un temps où l’USD et le rugby étaient les fers de lance de la ville, plus que le thermalisme. Nos parents nous transmettaient leur éducation et le club nous transmettait la sienne. Il nous a permis de réussir dans nos entreprises en nous inculquant les valeurs de combat, de solidarité, et d’esprit d’équipe. Et quand Benoît (August) est venu me dire que ce club avait besoin d’un coup de main, j’ai évidemment répondu oui », justifiait-il, avant de conclure : « N’écoutez pas ce qu’on vous raconte, n’écoutez que ce que je vous dis ».
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TCHOU40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 11:41 #126772 par francis
Plus d'infos
Toujours dans Sud-Ouest

UN PROJET HUMBLE MAIS AMBITIEUX

Benoît August, nouveau directeur général, a présenté le projet de l’USD, qui s’étale sur les cinq prochaines années. Les équipes de jeunes et le rayonnement sur le territoire font partie des principaux chantiers

Mercredi 3 août, le public, lors de la présentation de la saison 2022- 2023 de l’US Dax, a bien senti que le club était à un tournant. Longtemps qu’une telle organisation n’avait pas été mise en place pour introniser l’effectif, longtemps qu’un chemin n’avait pas été tracé sur une période si longue. Celui détaillé par Benoît August, passé de président à directeur général, s’étale sur les cinq prochaines années et tend à rendre le club éligible et viable pour la Pro D2 d’ici 2027. « Il s’agit d’un projet humble mais ambitieux que l’on a mis sur pied après une remise en question », indique-t-il en préambule. Plusieurs éléments ont d’abord été mis en lumière : « Refaire vivre de belles émotions au public car c’est quand même la principale force de ce sport. Il y a aussi l’entraide, car même si certains pensent que l’esprit familial n’est pas compatible avec le professionnalisme, ici nous pensons que si. Nous avons aussi à cœur de redynamiser le club et son image, s’ancrer encore plus dans le territoire. Il faudra aussi performer en validant des points de passage et peut-être que, comme les juniors, nous sauterons les étapes », résumait Benoît August. Reprendre la base Grâce à un PowerPoint décortiqué par l’ancien talonneur, le public a découvert les 387 partenaires que compte le club. « Ils sont plus qu’avant mais nous avons de plus petits paniers », a-t-il expliqué. La communication sera développée via les réseaux sociaux mais aussi via des événements, et un cursus de formation et des voies de reconversion seront mis en place par le club. « Chaque pôle de gestion sera dirigé par un salarié qui sera épaulé par un intervenant extérieur », a-t-il ajouté. Enfin, « le centre de formation sera au cœur du projet sportif en redevenant le premier vivier de l’équipe première, a poursuivi Benoît August. Nous travaillerons à développer les équipes espoirs, cadets et juniors, passer de 120 licenciés à 250 à l’école de rugby et qu’elle obtienne sa troisième étoile ». Voilà les objectifs annoncés, ne reste qu'à les réaliser
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TCHOU40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 13:18 #126773 par bruno
Plus d'infos
Merci pour ces articles.
Delonca , bien sur , grand respect.

Pour le reste , on l'a dejà dit 50 fois.Sans Gigi ou Jacquemain , l'USDAX n'existerait plus . On en est là, parce que l'on a quasiment tout raté depuis que le professionnalisme est arrivé et quand on a un peu aligné les planêtes, on s'est fait mettre par la fédé (puis par Charleroi :evil: ).
Cela me gène un peu cette référence au passé, alors que l'on ne doit notre survie qu'à des mécènes venus renflouer ce les dirigeants n'ont pas réussi à mettre en place. On l'a eu l'occasion, on était en Top 14 et Mdm n'existait pas , on était seul...Voilà, on a tout raté , alors se référer à ce passé ne me semble pas opportun. Mettre en avant "la famille" , oui , bien sur mais voilà.

Ensuite, on est d'accord , la réussite future passe par l'excellence au niveau des jeunes. J'avoue que j'ai un peu décroché de ces équipes jeunes , à part les espoirs. Mais pour progresser , il faut sans doute se frotter à d'autres équipes que celles rencontrées cette année et pour cela, il faut un peu de " matos ".
d'ailleurs si le club pouvait un peu plus communiquer sur les résultats de ces jeunes , ce ne serait pas mal.

Voilà, je suis enfin rassuré , on va avoir une forte mêlée grâce à Dal Maso. Je trouve cela très optimiste , malgré tout ce qu'a pu faire Dal maso dans le passé mais je ne demande qu'à être surpris.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fly

La chute n'est pas un échec,L'échec c'est de rester là où l'on est tombé (Socrate)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 13:35 #126774 par francis
Plus d'infos
Comme toi Bruno ; j'ai mis le premier rang de la photo de famille un peux (beaucoup ) ironiquement car il est dommage qu'il n'y est pas un recrutement (sponsors) haut de gamme pour compléter la photo de famille ; c'est un bon projet , sera-t-il solide pour sortir de la cave ? , la saison prochaine sera prometteuse ou pas pour la remontada
Allez Dax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 14:10 #126775 par marcos
Plus d'infos
Sur ce site, tous les rédacteurs sont quasiment d'accord sur l'analyse des faiblesses du club et sa régression dans la performance sportive (chez les séniors comme pour les catégories des jeunes, l'USD ne jouent plus dans les championnats les + hauts).

Autrement dit, dans notre foi de supporter, nous devons croire désormais à la mise en oeuvre de ce Projet de club sur 5 ans (enfin il y a un programme et des objectifs), porté par des hommes d'actions qui déclarent officiellement leur détermination pour replacer le club en ProD2 et lui donner les structures de s'y maintenir !

Si s'est l'histoire passée prestigieuse qui sert de moteur psychologique pour les Dirigeants (déclaration de Ph Jacquemin) mais aussi semble t'il pour les joueurs actuels (dixit Jeff Dubois), peu importe, la finalité c'est réussir !!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

05 Aoû 2022 18:44 #126776 par PierDax
Plus d'infos
Le Président nous dit : « N’écoutez pas ce qu’on vous raconte, n’écoutez que ce que je vous dis » !

Certes un peu présomptueux mais nous pourrons juger très rapidement si le Président à raison ... ou pas, même si c'est un projet à 5 ans ...

Pour l'instant le constat est simple à faire : l'U.S.Dax est passée en peu de temps de l'élite au ventre mou de la Nationale avec une désaffection du public, l'objectif est donc de stopper cette spirale négative et de retrouver des résultats et des supporters.

Nous allons vite voir si le rugby Dacquois devient ambitieux et compétitif à l'échelon national, nous allons vite voir si avec ces "anciens/nouveaux" dirigeants la communication devient réelle, nous allons vite voir si les travées du stade Maurice Boyau se remplissent à nouveau et si le public retrouve le sourire ... ce sera un réel indicateur de la bonne santé du Club.
... alors on pourra se remémorer ce qu'a dit le Président ce 3 Août 2022 : "n'écoutez que ce que je vous dis"

L'infaillible indicateur sera le terrain bien sûr !!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Sep 2022 20:56 #127199 par francis
Plus d'infos




Rugby/US Dax. Jeff Dubois : « Je suis venu pour aider le club à retrouver la Pro D2 »
Par Lohan Benaati - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié le 01/09/2022 à 18h43
Mis à jour le 01/09/2022 à 18h48

Alors que l’USD s’apprête à refouler les terrains de Nationale, son nouveau manager aspire à la remontée du club rouge et blanc dans les cinq ans. Premier test à domicile contre Bourg-en-Bresse samedi 3 septembre (17 heures)
L’arrivée de Jeff Dubois comme manager général de l’US Dax s’apparente à un véritable retour aux sources dans la cité thermale. Originaire de Peyrehorade, natif de Dax, passé par l’USD entre 1996 et 2001 : l’ancien entraîneur de Massy, du Stade Français, de l’équipe de France époque Novès, Montauban et Bayonne connaît le club rouge et blanc sur le bout des doigts. Alors, avant de se plonger pleinement dans cette Nationale version 2022-2023 et la réception de Bourg-en-Bresse, samedi 3 septembre (17 heures), l’ancien ouvreur de 49 ans se dit « impatient » et « excité » à l’heure de débuter cette nouvelle aventure sur les bords de l’Adour. « Et surtout, on attaque par une équipe qui était en Pro D2 l’année dernière. On va savoir un peu où on en est. Ça va être intéressant… »

Après avoir appris que vous n’étiez pas conservé à Bayonne, vous aviez reçu des propositions, notamment en Pro D2. Pourquoi avoir choisi l’USD ?
J’ai pas mal hésité mais il y avait le fait, dans un premier temps, de rester dans la région. Et après avoir discuté avec les dirigeants, j’ai voulu tenter une nouvelle expérience. Je suis maître du projet de A à Z, c’est un club que je connais et ça me fait plaisir d’y revenir. On verra où ça nous mène mais pour le moment, je suis content d’être là
Vous vous êtes engagé cinq saisons, il y a une vraie volonté de votre part de vous inscrire dans la durée.
Je ne me suis pas tout à fait engagé cinq ans d’affilée (une saison plus quatre en option en réalité, NDLR). Cela peut paraître particulier, mais c’est un deal passé avec les dirigeants. L’idée, c’est de construire un projet de club sur cinq ans. Le club de Dax mérite de revenir à l’étage supérieur, mais cela prend du temps. Il faut reconstruire au niveau des jeunes, de l’équipe première… C’est pour ça que le projet qui a été présenté en début de saison aux partenaires et aux supporteurs est basé sur cinq ans.

L’USD débute sa cinquième saison au troisième échelon national et n’a plus disputé de phases finales depuis 2019. Votre ambition, c’est de replacer le club sur la carte du rugby français ?
Je suis venu pour aider le club à retrouver la Pro D2. J’ai envie de dire que c’est très difficile de monter en Pro D2, mais c’est encore plus difficile de s’y maintenir. Au regard des budgets, les clubs qui y sont depuis X années, c’est compliqué. Le projet, on essaye de le construire dans ce sens-là. D’abord grandir en Nationale, puis espérer monter. Après, il faudra bien sûr anticiper tout ça, augmenter le budget et la masse salariale pour qu’on puisse exister en Pro D2. Si on arrive à monter !
Vous parlez de « grandir », de « construire ». Dans quels domaines en priorité ?
Je ne dis pas que je vais tout changer, mais il y a pas mal de choses à mettre en place pour devenir un vrai club professionnel. Dax a été un club référent dans l’élite et est tombé dans le semi-professionnalisme depuis. On essaye d’avancer dans différents domaines : le médical, la préparation physique et sportive, l’extra-sportif, le commercial, la formation… Cela ne va pas se faire du jour au lendemain, mais c’est important que les joueurs voient que le club évolue et qu’ils s’y plaisent. C’est le principal. Si tout le monde va dans le bon sens, je pense que cela peut amener de belles choses.
Manager général, c’est un rôle différent de celui d’entraîneur, que vous avez toujours occupé jusqu’ici.
C’est aussi plus de boulot (sourire). J’ai un peu connu ce rôle à Montauban, lorsque j’entraînais avec Jean Bouilhou, et à Massy à mes débuts. Forcément, c’est plus dur, mais ce sera plaisant si on arrive à ce que l’on souhaite. Pour le moment, il faut mettre les choses en place, travailler, batailler. Si on arrive à avoir la cerise sur le gâteau, à retrouver des phases finales, ce sera bien pour une première année. Ensuite, on verra !
Au début de l’été, l’USD a officialisé les venues de Marc Dal Maso comme entraîneur de la mêlée et d’Hervé Durquety auprès des avants. Quelles sont vos relations avec eux ?
Avec Marc, on se connaît depuis un moment, il habite à Capbreton comme moi. On n’a jamais entraîné ensemble mais on a toujours discuté rugby quand on se croisait. C’était aussi une volonté du club de le faire venir, il était déjà venu mais n’avait pas pu finir ce qu’il souhaitait. Hervé Durquety, c’est quelqu’un que je connais aussi très bien car on a joué ensemble à Dax. Il est entraîneur du Portugal avec Patrice Lagisquet. Ce sont deux personnes que j’apprécie, cela s’est fait naturellement.
Une dizaine d’arrivées pour compenser douze départs : êtes-vous satisfait de votre mercato estival ?
Dans l’ensemble, avec les moyens que l’on a, oui. On a quand même pas mal rajeuni le groupe, on a récupéré quelques joueurs d’expérience qui ont connu la Pro D2 (Maxime Delonca et Matt Luamanu en provenance de Bayonne, NDLR) et qui vont apporter leur pierre à l’édifice. Je pense qu’on a un bon amalgame entre anciens et jeunes, entre nouveaux et ceux qui étaient déjà là. Il y a un peu plus de départs que d’arrivées, le groupe est plus restreint. Mais je suis relativement satisfait.
Cette saison, l’objectif sera de terminer dans le top 6 ?
On aimerait se qualifier, oui. L’an dernier, Dax a fini 7e à 10 points du 6e. L’idée, c’est de faire mieux. Je n’aime pas trop afficher mes ambitions mais il faut toujours essayer de progresser. C’est pour cela que j’ai parlé des places qualificatives.
Le budget d’environ 2,5 millions d’euros est-il suffisant ?
On doit être le 10e budget de la division. À ce niveau, je pense que ça peut être suffisant, même si on reste parmi les plus petits budgets. Après, si on compare avec la Pro D2, il y a forcément un gap. Si on veut y arriver, il y aura aussi ce côté-là – l’extra-sportif, le commercial – à développer. Je suis conscient que cela passe par des victoires de l’équipe première. Mais il faut que l’on travaille main dans la main.

« À la fin de ce bloc, on saura où on en est »
Après la réception de Bourg-en-Bresse, l’USD se déplacera à Nice, recevra Chambéry et ira à Bourgoin, conclusion d’un bloc inaugural relevé. « À la fin de ce bloc, on saura où on en est. On saura si on peut rivaliser ou si on a encore du travail face à ces équipes-là, souligne Jeff Dubois. Après, peu importe ce qu’il se passe, il restera encore beaucoup de matchs par la suite. Mais prendre un bon départ reste important. Quand on gagne, il y a de la confiance, moins de blessés… Tout est lié. »
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TCHOU40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2022 13:49 - 20 Sep 2022 13:54 #127396 par DALTON
  • DALTON
  • Portrait de DALTON
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Rendez nous la préfecture !!!
Plus d'infos

Allez Dax cité par France Bleu


C'est par le biais de Facebook que nous avons été appelés
Dernière édition: 20 Sep 2022 13:54 par DALTON.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2022 21:25 - 20 Sep 2022 21:26 #127397 par francis
Plus d'infos
Allezdax.com sur France bleu avec notre secrétaire : DALTON!!!!!!!




Rugby : cela faisait plus de 10 ans que l'US Dax n'avait pas aussi bien démarré sa saison
C'est un véritable départ canon pour les Thermalistes. En battant Chambéry ce week-end, l'US Dax enchaine sa troisième victoire consécutive en trois matchs. Un début de saison que le club n'avait plus connu depuis 11 ans.

Le départ canon de l'US Dax en Nationale cette saison ! Ce samedi, les rugbymen dacquois ont enchaîné une troisième victoire consécutive en battant Chambéry à domicile (35 à 23). Ce n'est que le début de la saison, mais l'US Dax pointe déjà à une prometteuse troisième place au classement. D'autant qu'il y a certes les résultats, mais il y a aussi la manière. De quoi redonner espoir aux supporters. 

Le meilleur début de saison depuis 11 ans 
Cela fait 11 ans que l'US Dax n'avait pas gagné ses trois premiers matchs de la saison. La dernière fois, c'était lors de la saison 2011/2012. L'US Dax était alors en PRO D2. "Un beau début de saison, cela faisait longtemps que l'on avait pas vu ça", s'enthousiasme Jean-Paul Bauzet, le secrétaire de l'association de supporters Allezdax.com. "Au moins depuis ... l'année où on avait perdu en demi-finale contre Mont-de-Marsan en Pro D2. Cela fait mal de le rappeler", se souvient le supporter. 
Cette fameuse saison 2011/2012 où les Dacquois avaient surpris tout le monde en restant invaincus jusqu'à la 8ème journée de Pro D2. A l'époque, c'était Mont-de-Marsan, encore, qui avait stoppé la série dacquoise. Les Thermalistes avaient alors fini quatrièmes et avaient perdu en demi-finale contre ... Mont-de-Marsan.
Mais stoppons là les comparaisons entre deux époques qui n'ont plus véritablement de rapport et revenons à cette année en Nationale où ce début de saison réussi redonne de l'espoir aux supporters : "oui, cela donne de l'espoir pour, on l'espère, cette année jouer les phases finales. Au minimum", explique Jean-Paul Bauzet d'Allezdax.com qui se rappelle bien de la présentation de l'équipe en début de saison et de l'objectif affiché par le nouveau manager Jeff Dubois. Un projet sur 5 ans avec comme objectif le retour en Pro D2. 
En attendant, les supporter se régalent : "ça fait plaisir de voir jouer les joueurs comme ça ! En tribune, c'était la folie samedi", conclu le secrétaire de l'association de supporter. Avec sept essais en trois matchs, l'US Dax, en plus d'empocher des points précieux au classement, propose un jeu alléchant fait de relance depuis les 22, de jeu au large et de vitesse. 
Bref tout va bien. Jusqu'ici. Mais attention aux Berjalliens qui se profilent ce samedi pour la quatrième journée. Les Isérois aussi sont invaincus en ce début de saison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bruno, oggy, Pascale
Dernière édition: 20 Sep 2022 21:26 par francis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Sep 2022 17:23 #127409 par dax19
Plus d'infos
Dans Midi Olympique du jour:

Le rugby se sublime dans l’adversité !

 Laurent Travini

Nationale 4e journée

Actu

Dax. L’USD de Marc Dal Maso se déplace à Bourgoin dans un Stade Pierre-Rajon qui risque de gronder comme jadis….

Pour cette quatrième journée avant une mini-trêve dans ce début de championnat de Nationale, Dax et Bourgoin vont se retrouver pour un match au sommet, sous les yeux de Marc Dal Maso, l’expérimenté nouvel entraîneur chargé de la mêlée dacquoise. Après une période difficile, initiée il y a presque dix ans, accompagnée par la présence d’une maladie dévorant sa nouvelle vie d’homme et d’entraîneur, Marc savoure la possibilité qui lui est offerte, à Dax, d’entraîner de nouveau. « Depuis mon départ au Japon en 2012, qui a coïncidé avec l’annonce du diagnostic de mon Parkinson, mon activité d’entraîneur a connu des fortunes diverses… allant de la gloire avec le Japon en 2015 aux douloureux rendez-vous manqués à Toulon et à Brive », explique Marc. En arrêt maladie depuis plus d’un an, suite à une lourde intervention, l’ancien talonneur international pensait avoir tiré un trait sur son métier d’entraîneur. « À Brive, j’ai été réduit et jugé sur les symptômes de ma maladie. Je peux le comprendre, mais je ne peux pas l’accepter. » C’est le club landais de l’US Dax qui va proposer à ce spécialiste de la mêlée, mondialement reconnu, de sortir de cette torpeur et de renouer avec sa passion de transmettre. « Même si la reprise a été difficile pour moi cet été, avec ces fortes chaleurs, je suis heureux de retrouver les terrains et de rejoindre Hervé Durquety dans le staff de Jeff Dubois. » L’association est non seulement heureuse, mais elle semble, après trois victoires de rang, plutôt efficace.

Beaucoup plus de mêlées et de touches

Marc Dal Mason’a pas perdu son temps pour poser son expertise sur ce championnat de Nationale : « Les phases de conquêtes sont plus importantes qu’aux étages supérieurs. Avec en moyenne 20 à 25 mêlées par match en Nationale, contre 10 à 15 en Top 14,la performance de la mêlée pèse beaucoup plus. J’essaye d faire un travail de fond sur la mêlée, notamment pour préparer les conditions hivernales, mais je dois déjà composer avec des blessures, ce n’est pas simple », précise Dal Maso. « Samedi, nous allons affronter une belle équipe de Bourgoin. Ce match, dans l’enfer de Rajon, est une formidable opportunité de jouer au rugby, ce sport qui se sublime souvent dans l’adversité. » Cette adversité avec laquelle Marc cohabite au quotidien …
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bruno, francis, TCHOU40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

25 Sep 2022 22:19 #127434 par francis
Plus d'infos
dax19 tu a un message privé

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Sep 2022 22:29 #127439 par loub1
Plus d'infos
Rugby – Nationale / Simon Garrouteigt (Dax) : «On n’a pas abdiqué et on n’a jamais lâché!»

lemagsport81 Dax, Nationale - Féd1, Rugby, Sport Story 29 septembre 2022 2 Minutes

Le 1/2 de mêlée dacquois Simon Garrouteigt qui entame sa 7eme saison en Pro chez les landais est revenu au micro de notre consultant en Rhône Alpes, sur la bataille livré face à Bourgoin. Face à des Berjalliens en dynamique et invaincus depuis le début du championnat, l’USD a fournis une forte résistance dans l’antre de Rajon malgré un contexte de match non favorable (cartons). Au courage les dacquois sont venus atténuer leur première défaite (28-26) de cette nouvelle saison en Nationale, en arrachant au bout du suspens le bonus défensif.

Ça a été une grosse performance de votre part à Bourgoin car même si vous avez été un petit peu lâchés au score sur la fin, vous êtes revenus. Vous avez fait l’effort et vous échouez à deux petits points, ça confirme quand même votre très beau début de saison ?

De toute façon, en venant ici, on savait très bien qu’on allait jouer un très gros match contre une équipe de Bourgoin qui, comme nous, était invaincue sur ses trois premières rencontres. On meurt à deux points ce qui est quand même très frustrant mais dans le contenu, on est content de la réaction de fin de match car on n’a pas abdiqué et on n’a pas lâché, que ce soit à 13 contre 15 en début de match ou à la fin où on est à plus de 10 points. On va chercher ce point de bonus et ça, c’est un vrai point positif, on savait que ça allait être un gros combat et un gros duel et oui, ça a été un gros duel ce soir.

J’ai beaucoup aimé votre collectif. Vous n’étiez pas forcément cités dans les équipes favorites pour le Top 6 et finalement, de ce qu’on voit sur les premiers matchs, vous êtes maintenant presque une très, très grosse équipe. Vous commencez peut-être à avoir un petit statut de favori pour le Top 6 ?


Ça, je ne sais pas encore mais, en tous cas, on est très content de ce premier bloc de 4 matchs qui s’annonçait très dur avec la réception de Bourg, le déplacement à Nice, la réception de Chambéry et le déplacement ici. Finalement, on fait un 3 sur 4, et on prend aussi un point ici.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2022

Search